Interprétation : à chacun sa recette


Édition du 07 Avril 2018

Vers qui se tournent les entreprises qui ont besoin d'un interlocuteur pour traduire simultanément le contenu d'une discussion d'affaires en espagnol, en mandarin ou dans une tout autre langue difficile à maîtriser ? Chacun a sa recette. L'une des formules de plus en plus utilisées ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Gestionnaires, soyez un tremplin pour vos employés

17/09/2021 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Pour leur permettre de déployer leurs ailes, vous devrez mieux cerner vos collègues. Voici comment.

N’ayez pas peur des grandes erreurs

16/09/2021 | Stéphane Slogar

BLOGUE INVITÉ. Cette PME invite carrément chacun de ses employés à commettre une grave erreur par année!

À la une

En face du prochain premier ministre

Il y a 35 minutes | Les Affaires

Si le prochain premier ministre du­ ­Canada était en face de vous, que lui ­demanderiez-vous en priorité?

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la charge administrative

Édition du 08 Septembre 2021 | Catherine Charron

La question de Lyne Rivard, travailleuse autonome en coaching d’affaires.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition écologique

Édition du 08 Septembre 2021 | Catherine Charron

La question de Brigitte Jalbert, PDG d’Emballages Carrousel.