Immobilier commercial: des immeubles de plus en plus durables

Publié le 03/04/2019 à 11:55

Immobilier commercial: des immeubles de plus en plus durables

Publié le 03/04/2019 à 11:55

Par Claudine Hébert

Le siège social de la société d'architecture de STGM. (Photo: Stéphane Groleau)

LEED, WELL, B Corp, Energy Star, Prix d’excellence Cecobois... les mentions et certifications qui prônent le développement durable au sein des immeubles commerciaux se multiplient depuis dix ans. Voici quelques immeubles dont la conception a été certifiée, primée ou tout simplement inspirée par l’une ou plusieurs des caractéristiques de ces distinctions.

IMMOBILIER COMMERCIAL. Qu’est-ce que peut faire une entreprise qui tombe sous le charme d’un terrain pour y construire son siège social, mais dont la capacité portante du sol est limitée ? Elle doit regarder ailleurs. Ou elle opte pour une construction à ossature légère. C’est ce qu’a fait la firme d’architecture STGM, à Québec qui a pu ainsi établir son siège social aux portes du nouvel écoquartier d’Estimauville.

Construite en 2014 au coût de trois millions de dollars, cette structure longitudinale, orientée nord-sud, a été le premier immeuble commercial 100% privé à obtenir une certification LEED nouvelle construction-platine, au Québec.

«L’ossature légère, fabriquée essentiellement de bois, présente plusieurs avantages structuraux, dont des portées libres d’une quinzaine de mètres. Elle permet aussi d’économiser des dizaines de milliers de dollars en coûts de construction, notamment en raison d’un usage réduit de béton pour les fondations», soutient l’architecte associé Stéphane Langevin.

Sur le plan énergétique, les résultats ont été palpables très rapidement. Déjà que cette structure en bois permet de réduire les ponts thermiques, elle dispose également d’un mur solaire. «Notre facture de chauffage coûte 60% moins cher qu’un bâtiment standard de même envergure», soulève l’architecte Langevin. L’immeuble de 10 000 pi2 (929 m2) est également muni d’un mécanisme pour récupérer quelque 100 000 litres d’eau de pluie par année. Utilisée pour le fonctionnement des toilettes, cette récupération permet d’utiliser 50% moins d’eau dans les aires sanitaires de l’immeuble, signale-t-il.

Il faut souligner que le siège social abrite aussi les bureaux de la firme d’ingénierie Ambioner, ce qui s’est traduit par un partenariat gagnant pour les conseils et l’installation des infrastructures énergétiques de l’immeuble.

Au-delà des économies de consommation énergétique, la firme d’architecture a vu son personnel doubler depuis le déménagement. Elle compte maintenant plus de 70 employés sous son toit à Québec. «Les immeubles lumineux où il est agréable à travailler sont reconnus comme des éléments d’attraction et de rétention du personnel. D’ailleurs, on songe déjà à agrandir l’immeuble», mentionne l’architecte.

Ce siège social innovant sert aussi de vitrine pour l’organisation qui multiplie les projets en ossature légère à travers la province. Une des récentes réalisations de STGM, le CLSC Naskapi de Kawawachikamach, a remporté le prix Cecobois dans la catégorie ossature légère en février dernier. Il s’agit d’ailleurs du septième prix Cecobois pour la firme STGM dont la nouvelle adresse a elle aussi été primée en 2017.

 

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».

IGA conclut un accord commercial avec un «Beyond Meat» québécois

Il y a 23 minutes | La Presse Canadienne

La compagnie installée à Montréal met l’accent sur son haché végétal et sur ses galettes pour hamburgers.

À surveiller: Netflix, Bank of America et Brookfield Infrastructure

09:59 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Netflix, Bank of America et Brookfield? Voici des recommandations d'analystes.