Immobilier commercial: des critères différents en région


Édition du 25 Mai 2022

Immobilier commercial: des critères différents en région


Édition du 25 Mai 2022

Par Claudine Hébert

Les entreprises en région recherchent surtout un bon prix, une bonne localisation et, bien sûr, suffisamment de stationnements pour leurs employés et leurs clients.

IMMOBILIER COMMERCIAL. Si la notoriété de l’adresse, les aménagements, les services offerts et les valeurs environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) deviennent des conditions de location recherchées au centre-ville de Montréal, la réalité est tout autre ailleurs dans la province, admet François Létourneau, vice-président associé à JLL. «En banlieue et en région, les entreprises n’ont pas nécessairement les mêmes besoins pour mener leurs activités professionnelles. Elles recherchent surtout un bon prix, une bonne localisation et, bien sûr, suffisamment de stationnements pour leurs employés et leurs clients.»

Propos que soutient Gilles Letellier, président fondateur du Groupe Immobilier CCI. Cette agence immobilière de l’Outaouais représente plus d’une dizaine de propriétaires d’immeubles, dont les actifs représentent plus du tiers des espaces commerciaux au centre-ville de Gatineau. «Rarement, le volet ESG a été soulevé lors des récentes négociations de location. Les locataires recherchent essentiellement un bel espace et du stationnement», signale-t-il.

Gilles Letellier tient d’ailleurs aussi à préciser que le prix moyen des loyers bruts des espaces commerciaux se maintient autour de 24$ le pied carré au centre-ville de Gatineau. En revanche, le prix de location des espaces industriels, comme partout ailleurs au Québec, y grimpe en flèche. «Lorsque les locataires parviennent enfin à trouver ce type d’espace, le pied carré brut dépasse maintenant la barre des 16 $ dans la région. Et ce prix peut être encore plus élevé s’il y a surenchère entre les locataires intéressés par le bâtiment», note-t-il en calculant que cela «représente une augmentation d’au moins 50% du prix moyen du pied carré payé par les entreprises il y a cinq ans».

Qui sont les principaux locataires en quête de nouveaux espaces au cœur de Gatineau? «Plusieurs entreprises regroupant de 4 à 20 employés recherchent des locaux dont la superficie se trouve entre 1000 et 8000 pieds carrés, constate le courtier. Ce sont plusieurs jeunes professionnels, notamment issus du milieu de la santé, qui convergent actuellement vers le centre-ville.»

Leur recherche se fait majoritairement en ligne. «Ces temps-ci, nous estimons à plus de 1200 par mois le nombre de visiteurs qui consultent notre catalogue de location sur notre site web.»

 

 


Sur le même sujet

Cinq ans après sa signature, la ratification de l'AECG demeure incertaine

Un différend sur la manière dont les entreprises peuvent poursuivre les gouvernements n’est toujours pas résolu.

É-U: les ventes au détail grimpent en août, mieux que prévu

15/09/2022 | AFP

Le montant total des ventes s'est élevé à 680,6 G$US, c'est plus qu'attendu par les analystes.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.