Des cônes oranges pour 4,8 G$


Édition du 24 Mars 2018

Des cônes oranges pour 4,8 G$


Édition du 24 Mars 2018

Soulignons que la nouvelle programmation des investissements routiers et autoroutiers vise trois objectifs principaux : améliorer l’état des routes, préserver les infrastructures et assurer le confort et la sécurité du réseau routier. [Photo: Jean Garon]

Les entrepreneurs en construction auront encore beaucoup de pain sur la planche entre 2018 et 2020 pour l'entretien et l'amélioration du réseau routier québécois. Les sommes qui y seront injectées totaliseront 4,8 milliards de dollars, dont 533 millions provenant de partenaires. Ce sont donc 200 M$ de plus qui seront investis dans les routes, comparativement à la programmation 2017-2019.

Voilà en gros ce que réserve la nouvelle programmation des investissements du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports annoncée partiellement le 2 mars dernier, à Trois-Rivières. Cette programmation sera dévoilée progressivement tout au long du mois de mars par des annonces régionales effectuées par le ministre en titre, André Fortin, et la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay.

Concrètement, ces investissements permettront la réalisation de 2 119 chantiers en travaux de toutes sortes touchant 674 infrastructures du Ministère et 263 autres du réseau municipal. Considéré comme le plus grand donneur d'ouvrage au Québec, le Ministère se targue de participer à la création ou le maintien de 31 661 emplois grâce à ses investissements dans le réseau routier.

Soulignons que la nouvelle programmation des investissements routiers et autoroutiers vise trois objectifs principaux : améliorer l'état des routes, préserver les infrastructures et assurer le confort et la sécurité du réseau routier. Les travaux qui seront réalisés toucheront aussi bien le réaménagement de carrefours, l'ajout de voies de virage ou le redressement de courbes que la reconstruction de la fondation de routes, l'asphaltage de tout type des chaussées et l'installation de feux de circulation et de systèmes d'éclairage routiers.

La programmation contribuera aussi au développement économique des régions par la construction de nouvelles routes et autoroutes stratégiques, en plus de favoriser le développement de moyens de transport actifs par l'asphaltage d'accotements, l'aménagement de passerelles piétonnes et de pistes cyclables.

Comme l'a souligné le ministre lors du dévoilement à Trois-Rivières, « cette programmation routière représente un carnet d'investissements qui permettra aux usagers de notre réseau de bénéficier d'infrastructures routières sécuritaires, performantes et durables ».

« Notre programmation démontre que nous agissons dans l'intérêt premier des usagers de la route », a renchéri la ministre Véronyque Tremblay, ajoutant que « ces investissements dans les régions offriront aux entreprises l'occasion de développer leur plein potentiel ».

Programmation pour la Mauricie

Le dévoilement de la programmation 2018-2020 du ministère des Transports a débuté par l'annonce d'investissements totalisant plus de 167 M$ dans la région de la Mauricie, dont un peu plus de 4 M$ provenant de partenaires. En tout, cette somme couvrira la réalisation de 113 chantiers touchant 51 structures du réseau du ministère et 16 du réseau municipal.

Parmi les projets qui seront réalisés, mentionnons la réfection de la route 153 à Hérouxville, l'asphaltage de l'autoroute 40 sur plus de 75 km et de l'autoroute 55 sur près de 45 km. On y reconstruira également le pont de la route 159 enjambant la rivière Batiscan, à Saint-Stanislas, ainsi que le pont Trudel au-dessus de la rivière Saint-Maurice, sur la route 157, à Shawinigan, incluant l'aménagement d'une piste polyvalente pour cyclistes et piétons.

En terminant, soulignons qu'au moment d'écrire ces lignes, le ministère des Transports venait de dévoiler la programmation de ses investissements routiers pour les régions de Lanaudière (133 M$) et de l'Outaouais (157 M$). Les investissements dans les autres régions seront connus d'ici la fin du mois de mars.

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «GRANDS TRAVAUX: LES PROJETS SE MULTIPLIENT»

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.