Goudreau Gage Dubuc rejoint Lavery Avocats

Publié le 13/06/2018 à 16:04

Goudreau Gage Dubuc rejoint Lavery Avocats

Publié le 13/06/2018 à 16:04

Par Les Affaires

La chef de direction de Lavery, Anik Trudel.

Les cabinets Lavery Avocats et Goudreau Gage Dubuc (GGD) annoncent leur regroupement.

La quarantaine de membres de GGD, dont 16 professionnels, rejoignent près de 200 avocats chez Lavery, raison sociale sous laquelle ils poursuivront leurs activités.

GGD est un cabinet de plus de 50 ans, expert en propriété intellectuelle, qui compte sur des avocats, des agents de brevets et des agents de marques de commerce. Sa clientèle est présente dans plus d'une centaine de pays et il figure parmi les cabinets déposant le plus de demandes de brevets et de marques de commerce au Canada, selon un communiqué conjoint.

Lavery se présente comme le plus important cabinet d'avocats indépendant au Québec.

"Ce regroupement consolide le statut du cabinet à titre de chef de file de l'industrie juridique au Québec, tout en élargissant son rayonnement à l'étranger. Il s'agit d'une transaction qui s'inscrit dans notre vision d'affaires, à savoir être un leader dans la transformation des services juridiques au Québec", indique notamment Anik Trudel, chef de la direction de Lavery.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...