Deux étapes pour choisir les meilleures pratiques

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Avril 2015

Deux étapes pour choisir les meilleures pratiques

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Avril 2015

Par Les Affaires

Les conseils honorés lors de la Grande soirée de la gouvernance ont été choisis à la suite d'un processus en deux étapes. La première étape a été menée par un groupe de travail composé de Louise Champoux-Paillé, présidente du Cercle des administrateurs de sociétés certifiés, Martin Bernier, leader du groupe certification chez PwC, François Dauphin, directeur de projets à l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques (IGOPP), Laurent Giguère, associé chez KPMG, Jacques Grisé, collaborateur au Collège des administrateurs de sociétés et Daniel Saint-Onge, directeur de projets au Collège des administrateurs de sociétés.

Ils ont d'abord dressé une liste des responsabilités d'un CA et convenu d'une série de bonnes pratiques de gouvernance liées à ces responsabilités. Ils ont ensuite repéré des CA qui appliquent certaines de ces pratiques. Puis, ils ont retenu les conseils qui démontraient le niveau le plus achevé d'implantation de ces pratiques.

La seconde étape a été confiée à un jury présidé par Isabelle Courville, présidente du CA de la Banque Laurentienne, et constitué d'Yvan Allaire, président exécutif du conseil de l'IGOPP, de Bruno Déry, président et chef de la direction du Collège des administrateurs de sociétés, de Richard Drouin, avocat-conseil chez McCarthy Tétrault, d'André Courville et de Guylaine Saucier, administrateurs de sociétés.

Cliquez ici pour consulter le dossier Grande soirée de la gouvernance

À la une

Pourquoi j'ai perdu l'envie de voyager ou le cirque des compagnies aériennes

Il y a 19 minutes | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Le cirque des compagnies aériennes: tout pour vous décourager de voyager.

Renversement de Roe v. Wade: verra-t-on du «tourisme de l'avortement» au Canada?

Le Canada devrait se préparer à une augmentation potentielle du tourisme médical.

Le rêve américain semble bel et bien mort

BLOGUE INVITÉ. Ce rêve fut la raison d’arrivée pour des millions d’immigrants en quête d’un avenir meilleur.