Richmont ferme une mine à Rouyn, l'action s'effondre de 26%

Publié le 30/11/2012 à 06:55, mis à jour le 30/11/2012 à 11:36

Richmont ferme une mine à Rouyn, l'action s'effondre de 26%

Publié le 30/11/2012 à 06:55, mis à jour le 30/11/2012 à 11:36

Par La Presse Canadienne

Mines Richmont a décidé de mettre un terme aux activités de la Mine Francoeur (notre photo), entraînant la mise à pied de 150 salariés. Photo: Mines Richmont

Mise à jour. Le titre de Mines Richmont s'effondre de 26 % vendredi matin après que la minière de Rouyn-Noranda a annoncé la fermeture de la mine Francoeur. 

Vers 11h15, l'action de la minière détenue à hauteur de près de 10 % par la Caisse de dépôt et placement selon les données de Bloomberg chute de 0,97 $ à 2,83 $.

Jeudi, la direction de Richmont a confirmé la fermeture de la mine Francoeur dans le secteur de Rouyn-Noranda, avec un arrêt de production dès vendredi et la mise à pied immédiate de 115 employés.

Trente-cinq autres employés seront retenus temporairement pour une période de quatre mois de démantèlement des installations, a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Mines Richmont a aussi annoncé la suspension des activités d'exploration à la propriété aurifère Wasamac, également dans le secteur de Rouyn-Noranda.

Paul Carmel, président et chef de la direction, a dit «regretter qu'aucune solution n'ait été trouvée pour rendre le projet économiquement viable à l'heure actuelle ou à long terme».

Il a ajouté que les «efforts nécessaires» seraient faits afin de «relocaliser» le plus grand nombre possible des employés à d'autres opérations.

Des coûts de 11 à 13 M$

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Déploiement des tests de dépistage rapides au bureau

Il y a 53 minutes | La Presse Canadienne

Un programme de dépistage rapide est déployé partout au pays pour détecter les infections asymptomatiques.

WestJet annonce la création d'un service de fret

Il y a 49 minutes | La Presse Canadienne

Le transporteur aérien utilisera des avions Boeing 737-800 convertis pour transporter du cargo vers la mi-2022.

Exceldor: le ministre du Travail a rencontré les deux parties

Mis à jour il y a 36 minutes | La Presse Canadienne

Le syndicat va soumettre à ses membres une hypothèse de règlement, si il obtient l'accord de l'employeur.