Osisko fera sauter une charge de 940 000 tonnes à Malartic

Publié le 28/09/2012 à 15:20, mis à jour le 28/09/2012 à 16:16

Osisko fera sauter une charge de 940 000 tonnes à Malartic

Publié le 28/09/2012 à 15:20, mis à jour le 28/09/2012 à 16:16

Par La Presse Canadienne

Un "sautage particulier", ce sont les termes utilisés par la compagnie minière Osisko pour annoncer un dynamitage de 940 000 tonnes sur le site de la mine à ciel ouvert de Malartic, en Abitibi.

À la mi-septembre, Osisko a fait parvenir une note par la poste à chaque résidant de la municipalité pour les aviser que des déflagrations plus importantes et surtout plus longues que celles auxquelles ils sont habitués auront lieu "dans les prochains jours". La séquence, selon les projections de l'entreprise, s'étendra sur 37 secondes. La durée de dynamitage habituelle à Malartic est de quatre à six secondes.

La minière justifie ce dynamitage de 940 000 tonnes par le principe de précaution, afin d'assurer la sécurité des travailleurs. Cette séquence d'explosions est planifiée depuis des mois et a fait l'objet de modélisation ainsi que d'évaluations diverses, selon l'entreprise.

Et ce lourd tonnage ne sera pas forcément unique. La mine d'or de Malartic est aménagée en milieu urbain et le gisement aurifère sera exploité pendant encore 16 ans.

Il y aura deux séquences, une de 22 secondes suivie quelques instants plus tard d'une autre de 15 secondes, le tout pour tenir compte de l'héritage minier de Malartic, composé d'anciennes mines avec des galeries souterraines.

Hélène Thibault, directrice des communications chez Osisko, assure que toutes les normes imposées dans le décret seront respectées, même si certains citoyens se montrent sceptiques.

"Nous avons avisé les résidants pour éviter qu'ils fassent le saut, mais nous avons fait des essais et des simulations afin de respecter les nombres de vibrations et de surpression", assure la porte-parole d'Osisko.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Investisseurs, méfiez-vous de l'indice S&P500!

Il y a 33 minutes | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est que ce «prestigieux» indice boursier est néfaste aux entreprises qui y figurent, selon une étude.

Il faut sauver le soldat PME

01/08/2020 |

ANALYSE. Nous n'assistons pas à de la «destruction créatrice». Il faut en tenir compte pour ne pas perdre de belles PME.

Bourse: Wall Street termine le mois de juillet au vert

Mis à jour le 31/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Vendredi, Wall Street a été portée par Apple et Facebook, dont les titres ont atteint des records.