Les jeunes favorables au Plan Nord

Publié le 09/02/2012 à 13:08, mis à jour le 16/03/2012 à 16:06

Les jeunes favorables au Plan Nord

Publié le 09/02/2012 à 13:08, mis à jour le 16/03/2012 à 16:06

Par Pierre Théroux

Les deux-tiers des jeunes québécois de 25 à 35 ans sont favorables au projet de développement du Plan Nord du gouvernement québécois, indique un sondage réalisé par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ).

Environ le tiers des répondants seraient intéressés à aller travailler dans le Nord québécois, surtout si un emploi était aussi disponible pour leur conjoint(e) et si leurs salaires étaient de 15 à 25 % plus élevés. Une majorité souhaite que les redevances obtenues des entreprises minières pour l’exploitation du sous-sol québécois soient allouées au remboursement de la dette et au financement du système de santé.

Mais les jeunes disent avoir une méconnaissance de ce projet qui doit engendrer des investissements de 80 G$ dans les 20 prochaines années. « Le gouvernement doit dès maintenant augmenter ses communications auprès de cette population et développer un message propre aux jeunes pour les amener à mieux comprendre le projet et afin qu’ils puissent en saisir toutes les opportunités », commente Christian Bélair, directeur général du RJCCQ.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...