L'exploration minière ralentit

Publié le 29/09/2012 à 00:00, mis à jour le 02/10/2012 à 09:43

L'exploration minière ralentit

Publié le 29/09/2012 à 00:00, mis à jour le 02/10/2012 à 09:43

Par Suzanne Dansereau

Certains signes ne trompent pas. Forage Chibougamau a dû licencier 150 personnes, sur un total de 250, depuis deux mois. Le chiffre d'affaires est en baisse de 70 % par rapport à l'an dernier. Les foreuses sont stationnées dans la cour, au lieu d'être actives dans les camps d'exploration. « En janvier, j'en avais 22 de sorties, cette semaine je n'en ai que six. J'ai bien peur qu'on retourne aux niveaux de 2008 », indique le propriétaire de l'entreprise, Steve Larouche.

Chez Whapchiwem, une société d'hélicoptères crie établie à Radisson, le directeur général Michel Côté sent lui aussi un ralentissement des affaires. « Heureusement que nous transportons des matériaux de construction dans les camps des autochtones ! Car, dans le secteur minier, les périodes d'utilisation d'hélicoptères raccourcissent. »

Des financiers plus frileux

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.