Impliquer ses héritiers de son vivant est périlleux, mais profitable


Édition du 12 Octobre 2019

GESTION DE PATRIMOINE. Il est grand temps d'arrêter d'éviter les conversations importantes concernant les successions, affirme Alain E. Roch, président et chef de la direction chez Blue Bridge. Gaétan Veillette, fellow administrateur agréé et planificateur financier ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le propriétaire immobilier montréalais Giuseppe Borsellino est décédé

L’influent propriétaire immobilier Giuseppe Borsellino est décédé jeudi d’une crise cardiaque.

Diego Maradona: mourir riche et sans testament

19/02/2021 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. La complexité de la succession que Diego Maradona laisse à ses héritiers fait beaucoup parler.

À la une

À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

Il y a 18 minutes | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Bourse: Wall Street en ordre dispersé, le marché reprend son souffle

Mis à jour il y a 11 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre également dans le rouge.

Meng Wanzhou pourrait être libérée dès vendredi

Il y a 26 minutes | lesaffaires.com

Cette saga amorcée en décembre 2018 pourrait connaître son dénouement.