Les visages de l'innovation en 2023


Édition du 25 Octobre 2023

Les visages de l'innovation en 2023


Édition du 25 Octobre 2023

Par Sophie Chartier

Le premier prix de la soirée a été attribué à l’équipe d’EXP et la Ville de Montréal pour la réalisation d’un water square, le premier au Québec, sur l’avenue du Mont-Royal, où se tenait anciennement une station-service. (Photo: courtoisie)

GÉNIE-CONSEIL. La 21e soirée des Grands Prix du génie-conseil, un événement annuel organisé par l’AFG, a eu lieu le 26 septembre dernier au centre-ville de Montréal. Les Affaires présente ici les différents lauréats. 

Le thème de la soirée était l’innovation et, en effet, les ouvrages en nomination en ont repoussé les limites : plusieurs premières, soit au Québec, au Canada ou même dans le monde, étaient présentées. D’ailleurs, un nombre record de 70 projets avait été soumis dans l’ensemble des catégories, un véritable casse-tête pour les neuf membres du jury, présidé cette année par Maud Cohen, directrice générale de Polytechnique Montréal. La présidente du jury a insisté dans son allocution d’ouverture sur l’importance d’encourager la diversité dans les firmes de génie-conseil, puisque cette valeur est un véritable vecteur d’innovation. De son côté, le PDG de l’AFG, Bernard Bigras, a souligné dans son mot d’introduction le rôle du génie-conseil dans la lutte contre les changements climatiques. 

Des représentants de nombreuses firmes ainsi que des partenaires et des clients de l’industrie étaient présents. L’animation avait été confiée, pour une cinquième année de suite, au comédien Stéphane Bellavance. Les lauréats, variés et très axés sur l’humain, sont les suivants :

 

Infrastructures urbaines: place des Fleurs-de-Macadam par EXP

Le premier prix de la soirée a été attribué à l’équipe d’EXP et la Ville de Montréal pour la réalisation d’un water square, le premier au Québec, sur l’avenue du Mont-Royal, où se tenait anciennement une station-service. Le terrain a été décontaminé et le produit final est un lieu invitant et rafraîchissant axé sur la résilience aux changements climatiques. Un water square est un espace temporairement inondable qui mise sur la biorétention des eaux, permettant notamment une importante réduction de la surcharge des égouts. En été, des brumisateurs situés au centre de la place permettent aux promeneurs de se rafraîchir.

 

Énergie: géothermie à puits à colonnes permanentes (PCP) par GBI

Dans la seconde catégorie, le jury a souligné le travail de la firme GBI et de son client, le Centre de services scolaire des Mille-Îles, pour l’implantation d’un système de géothermie avec des puits à colonnes permanentes (PCP) à l’école primaire Clé-des-champs, à Mirabel. L’installation de PCP représentait une première pour le domaine institutionnel au Canada. Ce système a permis de remplacer les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation en réduisant de 99 % les émissions de GES et de 42 % la consommation d’énergie de l’école. Cinq puits de pompage de 135 mètres et un puits d’injection ont dû être creusés dans la cour de l’école, comparativement au modèle de la géothermie en boucle fermée, qui aurait nécessité le forage de 22 puits de 150 mètres de profondeur. GBI a ainsi permis de réduire l’investissement initial de 40 %.

 

Bâtiment mécanique — Électricité: cloacothermie par BPA

Une autre première québécoise s’est illustrée dans la catégorie Bâtiment mécanique — Électricité. Il s’agit de la « cloacothermie », une technologie qui permet de puiser l’énergie du projet (le nouveau siège social d’Équipe Laurence, une firme de génie civil située à Sainte-Adèle) dans le rejet des eaux usées municipales. BPA a été mandaté pour la réalisation des systèmes mécaniques électriques et de plomberie, dans une sympathique collaboration fraternelle, le PDG de BPA, Dominic Latour, étant le frère du président d’Équipe Laurence, Alexandre Latour. Rassemblés sur scène pour recueillir leur prix, les deux frères ont échangé des blagues sur l’avenir de cette nouvelle technologie surnommée « cacathermie ».

 

Gestion de projet: Grandir en santé, phase 2 par CIMA+

La firme CIMA+ s’est vue récompensée dans la catégorie Gestion de projet pour le réaménagement d’un bâtiment vétuste du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine à la suite de la phase 1 du projet Grandir en santé. Le projet, qui s’est échelonné sur cinq ans, représentait une superficie à moderniser de plus 11 000 mètres carrés et devait composer avec un bâtiment construit il y a près de 70 ans. Les équipes ont dû exécuter notamment des travaux de désamiantage. Les rénovations majeures ont permis l’installation de deux nouvelles mécaniques modernes. CIMA+ avait de plus amorcé un projet pilote selon la méthode BIM (Building Information Modeling ou modélisation des informations du bâtiment) pour la phase 2 de Grandir en santé, une avenue qui a dû malheureusement être abandonnée à la venue de la pandémie.

 

Géotechnique et ingénierie des matériaux: glissement de terrain et restauration de talus par Englobe

Lise Delpech, professionnelle séniore en géotechnique, et David Boily, directeur de l’ingénierie de la Division des infrastructures à Englobe, sont montés sur la scène pour recevoir le trophée dans cette catégorie pour leur travail à la suite d’un glissement de terrain survenu à Saguenay en juin 2022. Comme d’autres glissements risquaient de se produire, l’urgence régionale a été déclarée. Dans ce moment critique, la firme a piloté l’évacuation de plus de 80 résidences menacées. Elle a ensuite encadré la vigie du site et a finalement assuré une stabilisation du talus endommagé en intégrant différents domaines de l’ingénierie et en se basant sur le pouvoir solidifiant d’espèces végétales spécifiques.

 

Bâtiment structure: nouvelle aérogare à l’aéroport de Chibougamau-Chapais par AtkinsRéalis

AtkinsRéalis a réalisé l’entièreté des structures de la toute nouvelle aérogare de l’aéroport de Chibougamau, un service essentiel pour le développement économique de cette région éloignée. Dans le but de célébrer le plus possible le territoire local, la structure qui allie l’acier et le bois a été construite à partir d’arbres récoltés tout près. Le bâtiment se veut un lieu chaleureux grâce à l’ensoleillement que les concepteurs ont souhaité inclure dans la structure à l’aide d’une épaisseur de toit réduite au maximum.

 

International: géoportail et modèle prédictif de production d’arganiers par WSP

Dans la catégorie International, WSP a remporté le trophée pour son travail de conception d’un système d’information géographique (SIG) et d’un modèle prédictif pour encadrer et gérer la production d’arganiers, arbres desquels on tire l’huile d’argan, un produit important des exportations du Maroc. Comme l’ont expliqué sur scène Michèle Laflamme, gestionnaire de projet pour la Division des sciences de la Terre et de l’environnement pour le Québec et Félix-Antoine Audet, spécialiste SIG pour la Division des sciences de la Terre et de l’environnement pour le Québec chez WSP, ce sont majoritairement des femmes qui dépendent de la culture de l’arganier dans la réserve de biosphère de l’arganeraie, qui servait de terrain au projet. Le projet Renforcement économique des femmes de la filière arganière au Maroc (REFAM), dans lequel s’inscrivait le travail de WSP, était conçu par Cowater international.

 

Environnement: biocarburant local et carboneutre à l’usine de bouletage d’ArcelorMittal par BBA

BBA a réalisé, pour le compte d’ArcelorMittal, qui souhaitait réduire ses émissions de gaz à effet de serre à l’usine de bouletage de Port-Cartier, une étude de faisabilité pour l’utilisation de l’huile pyrolytique, un suppléant au pétrole produit à partir de résidus forestiers qui aurait autrement été brûlé. L’usine est ainsi devenue la première usine de bouletage du monde à utiliser cette technologie, permettant une diminution des émissions de CO2 de 57 600 tonnes.

 

Infrastructure transport: conception du projet intégré SRB Pie-IX par AECOM et construction de l’autoroute 85 à Saint-Antonin (tronçon 2) par Norda Stelo

Ce n’est pas un, mais deux projets qui ont mérité un prix pour la catégorie Infrastructure transport, anomalie qui rendait visiblement l’animateur de la soirée Stéphane Bellavance excité. Le service rapide par bus du boulevard Pie-IX (SRB) est un imposant projet de transport collectif qui s’étend sur plus de 8 km et qui relie le boulevard Saint-Martin, à Laval, à la rue Notre-Dame, au sud de Montréal. Pour le compte du bureau de projet intégré du SRB Pie-IX, y compris les organisations de la Ville de Montréal, la STM et l’ARTM, AECOM a été embauchée pour faire la conception détaillée pour le tronçon principal, qui combine les infrastructures souterraines et de surface. 

Lauréat ex-æquo dans cette catégorie, Norda Stelo a ensuite été récompensé pour sa transformation écoresponsable et sécuritaire du tronçon 2 de l’autoroute 85, ancienne route 185, à Saint-Antonin, près de Rivière-du-Loup. L’autoroute a été conçue pour permettre la libre circulation de la faune et limiter les collisions avec les grands animaux, qui s’élèvent à plus de 7500 par années au Québec. Le projet, une commande du ministère des Transports et de la Mobilité durable, s’appuie sur des corridors simulant les habitats naturels, tout en permettant le passage des voitures.

 

Relève du génie-conseil: Maxime Vézina-Durocher pour BPA

Maxime Vézina-Durocher a remporté le trophée de la relève pour la conception et la réalisation des composants électriques du projet de Nouveau Centre hospitalier (NHC) de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec. Plus grand projet québécois réalisé avec la modélisation BIM, le NCH a été conçu en tenant compte des besoins futurs en médecine. Maxime, très impliqué dans le projet, a décidé de déménager à Québec pour être plus près des équipes et du chantier. Notons que le jury a tenu à souligner le manque de diversité dans la catégorie Relève, les six personnes en nomination étant des hommes.

 

Mentor de l’année: François Couturier pour AtkinsRéalis

C’est l’ingénieur de carrière (47 ans dans le métier !) François Couturier qui a été choisi parmi les neuf candidats au prix du ou de la mentore de l’année. On a souligné son plaisir à partager son savoir avec la jeune génération, son sens de l’innovation, son tempérament chaleureux et son caractère rassembleur.

 

PME en génie-conseil: pavillon de l’Institut quantique de l’Université de Sherbrooke par Latéral

Latéral conseil, une PME de Montréal, avait été mandatée par l’Université de Sherbrooke pour réaliser les travaux de structure de son nouveau pavillon consacré à la recherche. Au terme d’une collaboration avec des chercheurs de l’Université Laval, la firme a réalisé une première mondiale : des connexions avec des tiges encollées dans le bois lamellé-croisé. La structure en bois est apparente sur deux des trois étages. Véronique Ellyson, directrice générale adjointe de la division de la gestion de projet, priorisation et services des immeubles de l’Université de Sherbrooke, a souligné le degré important d’innovation des PME en génie-conseil et a encouragé les clients potentiels à faire confiance à celles-ci.

 

Prix visionnaire: Latéral conseil

Le dernier prix remis récompensait un projet d’ingénierie qui s’est particulièrement illustré pour son innovation parmi tous les projets candidats de la soirée. Les représentants du projet du pavillon de l’Institut quantique sont donc remontés sur la scène presque tout de suite après l’avoir quittée. Cette victoire a couronné les efforts de Latéral et a montré que les PME en génie-conseil peuvent accomplir de grands projets au même titre que les plus grosses firmes.

Sur le même sujet

Génie: regarnir les rangs de la profession

Édition du 20 Mars 2024 | Simon Lord

MOIS DU GÉNIE. D'ici 10 ans, la demande de travailleurs connaîtra une croissance de 40%.

Les firmes tentent de rester en phase avec le marché

Édition du 20 Mars 2024 | Simon Lord

MOIS DU GÉNIE. La transition énergétique et le développement de l'IA influenceront les besoins de l'industrie.

OPINION L'économie circulaire, une tendance majeure en génie
Édition du 20 Mars 2024 | Simon Lord
Miser sur les collaborations régionales pour recruter
Édition du 20 Mars 2024 | Simon Lord
Les portes s'ouvrent pour les ingénieurs entrepreneurs
Édition du 20 Mars 2024 | Simon Lord

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.