Polycor achète quatre carrières de calcaire en France

Publié le 13/07/2018 à 12:51, mis à jour le 13/07/2018 à 14:55

Polycor achète quatre carrières de calcaire en France

Publié le 13/07/2018 à 12:51, mis à jour le 13/07/2018 à 14:55

Par Denis Lalonde

Une image de la carrière de Massangis, en Bourgogne. (Photo: courtoisie)

La société Polycor, de Québec, pose le pied en Europe avec l’acquisition de quatre carrières de calcaire du groupe Rocamat situées en Bourgogne, en France.

Le montant de la transaction n’a pas été révélé. 

La direction de Polycor soutient que l’acquisition lui permet entre autres de mettre la main sur une réserve de pierre de Massangis. «Ces pierres ont servi à construire ou rénover des bâtiments en France depuis des siècles, dont des sites emblématiques tels que le Musée du Louvre, la Fondation Louis Vuitton, le palais de Chaillot et la base de la tour Eiffel», affirme la société dans un communiqué. 

Polycor souhaite rappeler 18 employés au travail à travers les quatre carrières et dit vouloir investir 5 millions de dollars dans le renouvellement de l’équipement et des infrastructures des différents lieux.

La société québécoise précise que l’acquisition lui permettra d’offrir des produits en calcaire français à ses clients canadiens et américains sous forme de tranches, de tuiles et de blocs bruts.

À la suite de cette acquisition, Polycor possède 34 carrières et 15 usines de fabrication au Canada, aux États-Unis et en France. L’entreprise fondée en 1987 compte un total de 900 employés.


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

«On a rebondi en Chine grâce à la discipline», dit un dirigeant de Savaria

27/03/2020 | François Normand

Son usine de Huizhou, au nord de Hong Kong, a rouvert et a reparti sa production, sans que personne ne soit malade.

«On ne lâche pas»

27/03/2020 | Marine Thomas

En ces temps durs, nos journalistes en télétravail sont au front pour vous offrir la meilleure information possible.

Le plan d'aide d'Ottawa bien reçu

Mis à jour le 27/03/2020 | La Presse Canadienne

Le gouvernement Trudeau ne semble pas se fixer de plafond devant l'ampleur des fonds nécessaires en ces temps de crise.