Solem à la conquête de l'été

Publié le 28/06/2022 à 13:18

Solem à la conquête de l'été

Publié le 28/06/2022 à 13:18

Par La Presse Canadienne

Solem souhaite conquérir de nouveaux marchés, diversifier encore plus son offre de produits et agrandir son équipe, tout comme son entrepôt, dans les prochains mois. (Photo: Solem / Facebook)

FOCUS RÉGIONAUX. Un autre plongeon de haut vol à la Dam-en-Terre avec Lysanne Richard, un événement avec Laurie Marois, l’acquisition d’un entrepôt et l’embauche de nouveaux employés: l’été est chargé pour la jeune entreprise de serviettes en microfibres d’Hébertville, Solem, qui fête ses quatre ans cette année.

Les cofondatrices et amies de longue date, Marie-Hélène Doucet et Mylène Lessard, n’en reviennent pas du chemin parcouru en si peu de temps. Celles qui ont toujours rêvé d’avoir une entreprise ensemble ne peuvent être plus excitées de l’avancement de leur projet, né d’un difficile séjour en camping.

En effet, c’est après quelques jours dans le bois, avec des serviettes qui ne séchaient pas malgré tous leurs efforts, que l’idée de Solem est née. L’aventure a commencé avec des serviettes en microfibre, mais les entrepreneures déclinent maintenant les possibilités de ce tissu dans toutes les facettes du quotidien.

Linges à vaisselle, serviettes à cheveux, tampons démaquillants; les produits sur lesquels travaillent activement les entrepreneures se multiplient. «Puisque l’industrie du voyage a été grandement touchée ces dernières années, on s’est concentrées sur les produits maison, ainsi que sur le volet corporatif, avec des serviettes personnalisées à l’image des entreprises. On a diversifié nos produits et, heureusement, nous étions déjà bien ancrées sur la vente en ligne», expliquent ensemble les deux copropriétaires, lors d’un entretien par visioconférence avec Le Progrès.

Si les ventes se font majoritairement en ligne, les produits Solem se retrouvent tout de même dans une quarantaine de points de vente à travers le Québec. L’entreprise compte d’ailleurs maintenant neuf employés, affectés à l’entrepôt sur la rue Turgeon, à Hébertville, récemment acquis par les copropriétaires. Deux nouveaux postes sont également ouverts dans cette équipe en pleine croissance.

 

Un été chargé

Avec une équipe grandissante, le duo peut se permettre plus de sorties et il en profitera pleinement, au cours des prochaines semaines. Son premier arrêt: Saint-Denis-de-Brompton, le 2 juillet. Marie-Hélène et Mylène accompagneront l’artiste-peintre Laurie Marois lors de son happening. L’artiste de Normandin est l’une des deux ambassadrices de la marque et a même certaines de ses œuvres sur des serviettes de la collection Signature Laurie Marois.

Le 9 juillet, Solem fera de nouveau équipe avec son autre ambassadrice, la plongeuse de haut vol Lysanne Richard. L’entreprise organise une fois de plus une démonstration de l’athlète à la Dam-en-terre. C’est ce qu’elle avait fait pour le lancement de sa collection signature, l’année dernière. Cette fois, le saut sera fait dans le cadre des activités de Festirame et on retrouvera un kiosque Solem sur la plage. Solem sera également partenaire de la Traversée internationale du lac Saint-Jean.

Tous ces événements permettront à Mylène et Marie-Hélène de rencontrer leur clientèle, ce qu’elles adorent. En plus, ils mettent une fois de plus en valeur les talents des ambassadrices de Solem. «À travers tout ça, on est fières de faire rayonner les gens de chez nous. Avec Lysanne, on trouvait qu’on avait vraiment une belle collaboration ensemble, que ça fonctionnait. 

Et c’est la même chose avec Laurie. On cherchait une façon de se distinguer, d’arriver avec des designs qui sont uniques et elle, ça lui permet de donner une certaine accessibilité à ses œuvres au grand public. En ayant Laurie et Lysanne comme ambassadrices, ça nous permet de contribuer à leur art et à leur sport. C’est vraiment un partage et une collaboration mutuelle», se réjouit Marie-Hélène. Mylène souligne également qu’elles sont fières d’encourager des personnes qui ont à cœur la région, comme elles.

En plus de ces projets, l’entreprise continuera bien évidemment son cheminement. Misant pour l’instant sur sa structuration et sur le marché québécois, les deux femmes admettent rêver à plus grand et voient Solem s’étirer d’un bout à l’autre du pays et même plus. Le duo souhaite conquérir de nouveaux marchés, diversifier encore plus son offre de produits et agrandir son équipe, tout comme son entrepôt, dans les prochains mois.

 

Par Myriam Arsenault, Initiative de journalisme local

 

À écouter aussi, notre balado au Lac-St-Jean:

 

 

Sur le même sujet

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

17:00 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.

Croître aussi vite que vos investisseurs le souhaitent?

BLOGUE INVITÉ. Les intérêts des investisseurs ne sont pas toujours les mêmes que ceux des entrepreneurs.

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:43 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

17:00 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.