Le traversier qui fait sauver du temps

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2021

Le traversier qui fait sauver du temps

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2021

Par Claudine Hébert

Éric Sanscartier-Allard a racheté au début de l’été les installations du traversier Lefaivre-Montebello. (Photo: courtoisie)

FOCUS RÉGIONAL: OUTAOUAIS. En Outaouais, ce n’est pas un ou deux, mais bien quatre traversiers qui permettent de franchir la rivière du même nom, qui délimite la frontière entre le Québec et l’Ontario.

Et bien que chaque passage coûte une dizaine de dollars par véhicule, cette méthode de transport a une clientèle fidèle, comme le constate Éric Sanscartier-Allard.

L’entrepreneur a racheté au début de l’été les installations du traversier Lefaivre-Montebello, qui n’était plus en service depuis septembre 2020. Depuis sa réouverture le 9 juillet, son embarcation transporte plus de 500 véhicules par semaine d’une rive à l’autre. «C’est le double de mes attentes», avoue-t-il.

Situé entre le pont d’Hawkesbury et ceux de la région d’Ottawa, le traversier fait sauver plus d’une heure de trajet à plusieurs de ses utilisateurs, «dont 20% sont des petites entreprises desservant une clientèle des deux côtés de la frontière», soutient-il. Les véhicules ontariens représentent toutefois les trois quarts des revenus du traversier. «Ce sont principalement des touristes qui fréquentent les attraits de Montebello ou qui empruntent la route 323 en direction de leur chalet au Lac-des-Plages et à Mont-Tremblant», précise Éric Sanscartier-Allard.

Il prévoit également offrir la traverse entre les deux municipalités par pont de glace l’hiver prochain, si la température le permet.

Sur le même sujet

Un logiciel d'ici facilite la gestion de données en santé aux États-Unis

23/09/2021 | Camille Robillard

FOCUS RÉGIONAL: OUTAOUAIS. Un comté de l'état de Washington s'est tourné vers Kohezion durant la pandémie.

Boom immobilier dans la Petite-Nation

Édition du 08 Septembre 2021 | Claudine Hébert

FOCUS RÉGIONAL: OUTAOUAIS. Depuis 2012, la construction des derniers tronçons de l’autoroute 50 a favorisé...

À la une

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

Il y a 42 minutes | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

À surveiller: Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley

10:45 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley? Voici quelques recommandations d'analystes.