De l'accompagnement suprarégional pour les jeunes entreprises

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Octobre 2021

De l'accompagnement suprarégional pour les jeunes entreprises

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Octobre 2021

Par Claudine Hébert

(Photo: Brooke Cagle pour Unsplash)

FOCUS RÉGIONAL: MAURICIE. Pourquoi s’empêtrer avec des frontières régionales ? Depuis le début de l’année, Espace-inc, un accélérateur entrepreneurial de Sherbrooke, en Estrie, collabore avec Halo Trois-Rivières afin d’offrir de l’accompagnement à de jeunes entreprises de la Mauricie… et du Centre-du-Québec. Il s’agit d’un tout premier partenariat suprarégional pour l’accélérateur, qui est venu en aide à plus de 160 entreprises depuis sa fondation en 2015. « Jusqu’à présent, plus d’une douzaine d’entrepreneurs du Grand Trois-Rivières, en phase de démarrage et de début de commercialisation, ont bénéficié de nos conseils dans le cadre de trois cohortes », indique Cédric Laigniel, coordonnateur des cohortes chez Espace-inc.

Le coût du parcours de 12 semaines, qui inclut plus de 25 heures de coaching individuel et en groupe, est évalué à 4 000 $. Grâce à divers partenaires, les jeunes entreprises ont à débourser moins de 400 $ pour le compléter.

À la suite de l’accompagnement d’Espace-inc., la PME trifluvienne Nuance Web, spécialisée en logiciels de traitement de données, vient d’ailleurs d’être recrutée dans la plus récente cohorte Accélération du Centech de l’École de technologie supérieure, à Montréal.

Sur le même sujet

La Mauricie, une riche pouponnière en technologies vertes

Édition du 13 Octobre 2021 | Claudine Hébert

FOCUS RÉGIONAL: MAURICIE. Il fut un temps où l’industrie forestière dominait l’économie de la Mauricie.

À la santé des Atikamekw!

Édition du 13 Octobre 2021 | Claudine Hébert

FOCUS RÉGIONAL: MAURICIE. La microbrasserie À la Fût, à Saint-Tite, s’associe à la nation atikamekw de Wemotaci.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…