La lavalloise k-eCommerce reçoit 250K$ du gouvernement canadien

Publié le 18/01/2019 à 16:34

La lavalloise k-eCommerce reçoit 250K$ du gouvernement canadien

Publié le 18/01/2019 à 16:34

Par lesaffaires.com
Des données de plusieurs postes transitent vers un nuage de données.

(Photo: 123rf)

Le fournisseur lavallois de solutions de gestion de commerce électronique k-eCommerce a obtenu une aide financière de 250 000$ de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

«De plus en plus d'entreprises ont recours au Web pour augmenter leurs ventes, améliorer la qualité de leurs services ou encore diminuer leurs frais d'opération», explique Laurent Allardin, PDG et fondateur de k-eCommerce dans un communiqué.

Cette contribution remboursable permettra à la PME de devenir plus compétitive et de poursuivre son expansion, en acquérant notamment de nouveaux serveurs. Elle pourra donc améliorer la capacité de son infrastructure infonuagique. 

«Qu'on y accède à l'aide d'un appareil mobile, d'une tablette ou d'un ordinateur, les sites Web transactionnels de nos clients doivent être accessibles en tout temps et répondre instantanément», dit le fondateur de l'entreprise.

Dans les dernières années, k-eCommerce a connu une importante croissance, offrant ses solutions sur mesure à plus de 600 entreprises basées en Amérique du Nord et en Europe.

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

Trudeau exhorte Trump à oublier les tarifs sur l'aluminium canadien

Il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

Cette menace est apparue le mois dernier lorsque les producteurs canadiens ont fabriqué de l'aluminium plus générique.

Une initiative pour contrer le racisme systémique à Bay Street

Ce projet vise notamment à ce que les entreprises collaborent afin d’embaucher plus d’étudiants noirs pour des stages.

Ubisoft nomme un nouveau directeur de son studio montréalais

Christophe Derennes, un cadre qui était déjà en poste, remplacera Yannis Mallat.