Prendre le virage numérique avec Productique Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Janvier 2020

Prendre le virage numérique avec Productique Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Janvier 2020

Par Pierre Théroux
Productique

Productique Québec est justement l'un des organismes mandatés par le gouvernement pour réaliser son programme Audit industrie 4.0, qui vise à analyser et à évaluer le degré de maturité numérique d'une entreprise. (Photo: courtoisie)

FOCUS RÉGIONAL ESTRIE. Valorisation des données, Internet des objets, infonuagique, intelligence artificielle... La transformation numérique est de plus en plus au coeur du développement des entreprises, qui peuvent exploiter une multitude de nouvelles technologies pour améliorer leurs modes de gestion et de production, voire leurs relations avec leurs fournisseurs ou leurs clients actuels.

Sauf que ces concepts sont encore flous pour bon nombre de PME, qui tardent ainsi à prendre le virage vers l'industrie 4.0. «On sent qu'il y a un plus grand engouement, mais pour diverses raisons telles le manque de temps ou de ressources, des entreprises hésitent encore à se lancer dans la transformation numérique», constate Sébastien Houle, directeur général de Productique Québec, un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) affilié au Cégep de Sherbrooke qui aide justement les entreprises à rendre leurs usines plus productives et plus intelligentes. Ce centre de recherche a vu le jour en 1986 et était alors connu sous le nom de Centre Microtech. À l'époque, il était spécialisé en technologies de production assistée par ordinateur. C'est en 2004 qu'il est devenu le Centre de productique intégrée du Québec (CPIQ), un changement de cap qui a notamment mené à l'implantation d'une mini-usine, véritable banc d'essai de recherche appliquée en mécatronique et en informatique industrielle. En 2016, le CPIQ a de nouveau changé d'appellation pour Productique Québec, qui emploie aujourd'hui une vingtaine de personnes.

Sa mission est toutefois toujours restée la même : rendre les entreprises plus productives. Aujourd'hui, ses activités se concentrent plus particulièrement sur la connectivité des technologies de l'information et des équipements de production, afin d'ajouter de l'intelligence manufacturière dans les systèmes de fabrication partout au Québec.

Utile audit numérique

Productique Québec est justement l'un des organismes mandatés par le gouvernement pour réaliser son programme Audit industrie 4.0, qui vise à analyser et à évaluer le degré de maturité numérique d'une entreprise. Ce programme de diagnostic, qui s'accompagne d'une aide financière, a été lancé il y a près de deux ans afin d'inciter le plus grand nombre d'entreprises manufacturières québécoises possible à entreprendre le virage numérique.

Le centre sherbrookois a déjà réalisé une cinquantaine de diagnostics. «La mise en place d'usines intelligentes passe d'abord par un constat de la situation. Sinon, les entreprises risquent de ne pas implanter les bonnes technologies», souligne Vincent Thomasset- Laperrière, coordonnateur de la recherche et du développement chez Productique Québec.

Ce diagnostic a donc l'avantage de déterminer quels équipements, quelles solutions logicielles ou technologies numériques sont nécessaires pour rendre l'usine plus intelligente.

Cette transformation n'est cependant pas qu'une stratégie technologique. «Il est aussi important de déterminer les besoins organisationnels, prévient M. Thomasset- Laperrière. Si une entreprise n'a pas mis en place de processus d'amélioration continue ou n'a pas de personne-ressource pour assurer la supervision du processus de transformation numérique, le virage pourrait être difficile, sinon impossible.»

Travail de collaboration

Afin de poser un meilleur diagnostic, Productique Québec travaille en collaboration avec d'autres CCTT qui ont une connaissance plus spécifique de certains secteurs.

L'organisation a ainsi fait appel à OLEOTEK, le centre spécialisé dans les domaines de la chimie verte du Cégep de Thetford, pour réaliser le diagnostic d'une entreprise qui développe des procédés chimiques. Elle a aussi été appuyée par le CIMEQ, le CCTT spécialisé dans le secteur de la microélectronique rattaché au Collège Lionel-Groulx, situé à Sainte-Thérèse.

Au cours de l'exercice financier qui s'est terminé le 30 juin 2019, Productique Québec a effectué plus de 160 mandats auprès de quelque 135 entreprises. Outre la réalisation de diagnostics dans le cadre du programme gouvernemental Audit industrie 4.0 et des activités de formation destinées à bien réussir l'intégration d'une nouvelle technologie, le Centre a également fait de multiples interventions d'aide technique et d'accompagnement dans le choix ou l'implantation de technologies de production. «On assiste les entreprises de façon à ce que leurs choix technologiques soient parfaitement appropriés à leurs besoins», conclut M. Houle.

À suivre dans cette section

Une boîte à outils sur mesure
Édition du 23 Septembre 2020 | Claudine Hébert

image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

L'Estrie «bénie des dieux»

Édition du 22 Janvier 2020 | Pierre Théroux

FOCUS RÉGIONAL ESTRIE. Le dynamisme économique ne se dément pas en Estrie.

Benoit Tétreault, président de Waterville TG: «Il ne faut pas avoir peur de l'automatisation»

Édition du 22 Janvier 2020 | Pierre Théroux

FOCUS RÉGIONAL ESTRIE. Un nombre grandissant d'organisations prennent le virage de la transformation numérique.

À la une

Cogeco: «l’approche hostile» remise en question par la CDPQ

Il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

L’institution se questionne notamment sur la décision de Rogers et Altice USA de dévoiler les modalités de leur offre.

À surveiller: Canadien National, Nike, Tesla

Que faire avec les titres du CN, de Nike et de Tesla? Voici quelques recommandations d’analystes.

Êtes-vous occupés à être occupé?

BLOGUE INVITÉ. Un travers professionnel qui se traduit toujours par une perte d'énergie conséquente...