Construction: Pomerleau recourt à la robotique

Offert par Les Affaires


Édition du 17 Juin 2020

Construction: Pomerleau recourt à la robotique

Offert par Les Affaires


Édition du 17 Juin 2020

L'équipe Innovation de Pomerleau et Spot (Photo: Pomerleau)

FOCUS RÉGIONAL: CHAUDIÈRE-APPALACHES. Un robot doté d’une caméra HD à 360 degrés fixée sur son dos arpente depuis le début de l’année un des quelque 150 chantiers de construction opérés par Pomerleau. L’entreprise de Saint-Georges-de-Beauce serait parmi les premières du domaine de la construction au monde à recourir aux services du robot Spot sur un chantier. L’expérience a lieu dans la région de Montréal.

Les clichés croqués par le robot à quatre pattes, qui rappelle l’apparence d’un canidé, permettent de surveiller l’évolution du projet et d’assurer le respect du budget, de l’échéancier et des standards de qualité. Entièrement automatisé, Spot est muni de systèmes de repérage autonomes qui lui permettent de naviguer de manière autonome sur un chantier. Il peut ainsi atteindre des zones confinées ou dangereuses difficilement accessibles autrement.

« De nos jours, nous devons nous tourner vers la technologie pour aider à libérer le potentiel humain. Notre démarche consiste à essayer différentes technologies, comme le robot Spot, en complément de notre personnel, pour tirer parti des compétences et de l’expertise de nos travailleurs en les affectant à des travaux plus cruciaux », note Éric Lessard, chef des opérations numériques de Pomerleau, par voie de communiqué.

Spot est le travail de Boston Dynamics, une société du Massachusetts spécialisée en robotique — on lui doit notamment la paternité du BigDog, un robot quadrupède déployé par l’armée américaine. D’une durée initiale de six mois, ce projet pilote pourrait à terme déboucher sur l’achat de ladite technologie. « Notre industrie est en pleine mutation et nous anticipons que la robotique y jouera un rôle important », affirme Ian Kirouac, chef de la transformation à Pomerleau.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.