Un fonds régional pour soutenir l’innovation

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2021

Un fonds régional pour soutenir l’innovation

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2021

La microbrasserie Tête d’allumette travaille avec des levures sauvages, des fleurs et des fruits, qu’elle cherche à marier avec différents styles de bières. (Photo: 5M Photographie)

FOCUS RÉGIONAL: BAS-SAINT-LAURENT. Le Fonds régional d’innovation (FRI), qui vise à faciliter l’accès à l’innovation aux entreprises du Bas-Saint-Laurent, a autorisé, il y a quelques semaines, 118 750 $ en contributions non remboursables pour soutenir cinq projets innovants dans autant d’entreprises.

Quatre entreprises ont reçu 25 000 $ chacune. Il s’agit de Fou du cochon, à La Pocatière, de Chasse-Marée et de M2Océan, toutes deux à Rimouski, et de la microbrasserie Tête d’allumette, à Saint-André-de Kamouraska. Quant à Protection incendie Sécurmax, de Témiscouata-sur-le-Lac, elle a obtenu 18 750 $. 

Parmi ces projets qui ont été appuyés, mentionnons celui de la microbrasserie Tête d’allumette, qui souhaite améliorer l’efficacité de son procédé brassicole sur feu de bois. La PME cherche à avoir plus de contrôle sur la combustion, ce qui passera en un premier temps par l’instrumentation du procédé. Selon le copropriétaire Martin Desautels, ce projet permettra également de mettre les bases pour une prochaine phase d’automatisation et de contrôle. L’entreprise utilise un procédé de brassage unique en Amérique du Nord. « Ce projet est développé en partenariat avec Solutions Novika et Innov&Export PME », précise le brasseur. 

Mis en place en juin 2019 par le Réseau des villes innovantes de l’Est-du-Québec, le FRI dispose d’un total de 740 000 $, qui a été recueilli auprès des différents partenaires, soit le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, les huit MRC du Bas-Saint-Laurent ainsi que les villes de La Pocatière, Rivière-du-Loup, Témiscouata-sur-le-Lac, Rimouski, Mont-Joli, Matane et Amqui. 

La Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) gère le fonds, en collaboration avec tous les organismes de développement économique de la région.

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

Il y a 35 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

À surveiller: Microsoft, Rogers et Exxon Mobil

Que faire avec les titres de Microsoft, Rogers Communications et ExxonMobil? Voici quelques recommandations d’analystes.