Un plan pour relancer le transport aérien

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Mai 2021

Un plan pour relancer le transport aérien

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Mai 2021

Par Émélie Rivard-Boudreau

(Photo: courtoisie)

FOCUS RÉGIONAL: ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Les élus locaux en ont assez que leur région soit si peu accessible par la voie des airs. Le 13 mai dernier, la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue a donc déposé aux ministères des Transports fédéral et provincial un modèle de transport aérien à l’image des besoins sur leur territoire.

Le plan a été réalisé grâce à un comité de soutien composé de quatre représentantes d’aéroports et de chambres de commerce de la région. Les cinq MRC du territoire ont aussi été partenaires de la démarche.

Le modèle propose notamment qu’« une desserte vers Montréal, avec un départ tôt le matin et un retour le soir tous les jours de semaine, devrait être opérée par un transporteur de vols réguliers qui peut offrir les connexions nationales et internationales », et ce, des aéroports de Val-d’Or et de Rouyn-Noranda.

« Il est primordial que les vols réguliers reprennent rapidement et dans des conditions qui permettent aux gens d’ici de bénéficier d’un service qui répond à leurs attentes », considère la préfète de la MRC de Rouyn-Noranda et mairesse de cette même ville, Diane Dallaire.

L’Abitibi-Témiscamingue représente un marché de près de 200 000 passagers sur les vols commerciaux annuellement.

Sur le même sujet

La pandémie a fait grimper l’utilisation d’Internet au Québec

28/07/2021 | Catherine Charron

L'Abitibi-Témiscamingue est la deuxième région la moins connectée au Québec.

Percer le marché du kombucha à partir de Val-d'Or

Édition du 26 Mai 2021 | Émélie Rivard-Boudreau

FOCUS RÉGIONAL: ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Ékorce Kombucha est aujourd’hui vendu partout au Québec et perce en Ontario.

À la une

Bourse: Wall Street termine sur une note contrastée, après une semaine agitée

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse pour une 3e semaine consécutive.

À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Bourse: partie remise pour la Longueuilloise KDC/One?

ANALYSE. Michael Salzillo cite la «volatilité» des marchés pour expliquer sa marche arrière.