Le Témiscamingue recherche des agriculteurs biologiques

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Mai 2021

Le Témiscamingue recherche des agriculteurs biologiques

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Mai 2021

Par Émélie Rivard-Boudreau

(Photo: courtoisie)

FOCUS RÉGIONAL: ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. La municipalité de Lorrainville et la MRC Témiscamingue recherchent des entrepreneurs agricoles qui pourront exploiter de petits lots de terre de 25 acres en production biologique.

Après de longues démarches, la municipalité de Lorrainville a convaincu la Commission de protection du territoire agricole du Québec de morceler un lot de 40 hectares en quatre parcelles à cette fin.

Selon la préfète de la MRC, Claire Bolduc, il est fréquent que des entrepreneurs cherchent une petite superficie, mais celles-ci sont rares. « Le projet s’inscrit dans un concept qu’on a adopté à la MRC : un pôle d’excellence sur les agricultures innovantes. L’idée n’est pas seulement de permettre l’établissement de nouveaux producteurs, c’est aussi de démontrer qu’on n’est pas obligé d’avoir 400 acres pour avoir une entreprise qui peut performer », affirme-t-elle.

Les quatre projets sélectionnés devront viser plus que l’autosuffisance alimentaire et engendrer un revenu brut d’au moins 25 000 $ sur un horizon de trois ans. Tous les types de production et de transformation sont admissibles. L’appel de candidatures se poursuit jusqu’au 14 juin.

Sur le même sujet

La pandémie a fait grimper l’utilisation d’Internet au Québec

28/07/2021 | Catherine Charron

L'Abitibi-Témiscamingue est la deuxième région la moins connectée au Québec.

Percer le marché du kombucha à partir de Val-d'Or

Édition du 26 Mai 2021 | Émélie Rivard-Boudreau

FOCUS RÉGIONAL: ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Ékorce Kombucha est aujourd’hui vendu partout au Québec et perce en Ontario.

À la une

Bourse: Wall Street termine sur une note contrastée, après une semaine agitée

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse pour une 3e semaine consécutive.

À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Bourse: partie remise pour la Longueuilloise KDC/One?

ANALYSE. Michael Salzillo cite la «volatilité» des marchés pour expliquer sa marche arrière.