L'UQAT fera des recherches sur les mines intelligentes

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Mai 2021

L'UQAT fera des recherches sur les mines intelligentes

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Mai 2021

Par Émélie Rivard-Boudreau

(Photo: courtoisie Meglab)

FOCUS RÉGIONAL: ABITIBI-TÉMISCAMINGUEGrâce à un partenariat avec les entreprises Télébec et Meglab, l’École de génie de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a lancé sa première chaire de recherche : la Chaire institutionnelle en développement de nouvelles technologies de communication et d’automatisation pour les mines intelligentes.

« La majorité des minières canadiennes exploitent des mines souterraines et, jusqu’à récemment, leurs opérations étaient peu connectées, comparativement aux mines australiennes et chinoises », souligne le professeur Mourad Nedil, titulaire de la Chaire.

Celle-ci, lancée en avril dernier, contribuera à mettre à jour les études en connectivité et en automatisation sans fil souterraine au Québec. Elle vise également à guider les industriels miniers vers de nouvelles normes de sécurité et de rentabilité afin d’entrer dans l’« ère de la mine intelligente ».

Ensemble, Meglab et Télébec financeront la Chaire pendant cinq ans à hauteur de 100 000 $ par année. Meglab fournira aussi des ressources humaines et de l’équipement destinés à la recherche.

Sur le même sujet

La pandémie a fait grimper l’utilisation d’Internet au Québec

28/07/2021 | Catherine Charron

L'Abitibi-Témiscamingue est la deuxième région la moins connectée au Québec.

Percer le marché du kombucha à partir de Val-d'Or

Édition du 26 Mai 2021 | Émélie Rivard-Boudreau

FOCUS RÉGIONAL: ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Ékorce Kombucha est aujourd’hui vendu partout au Québec et perce en Ontario.

À la une

Des solutions RH à déguster tous les matins avec votre café

17/09/2021 | Marine Thomas

Nous lançons une rubrique quotidienne pleines de solutions de gestion pour bien commencer votre journée.

En face du prochain premier ministre

19/09/2021 | Les Affaires

Si le prochain premier ministre du­ ­Canada était en face de vous, que lui ­demanderiez-vous en priorité?

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la charge administrative

Édition du 08 Septembre 2021 | Catherine Charron

La question de Lyne Rivard, travailleuse autonome en coaching d’affaires.