Le lustre des meubles lanaudois

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Septembre 2020

Le lustre des meubles lanaudois

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Septembre 2020

(Photo: courtoisie)

FOCUS RÉGIONAL: LANAUDIÈRE. Que le Home and Style Show - qui doit en principe se tenir du 2 au 4 octobre à Toronto - soit annulé ou non importe peu au fabricant de meubles rembourrés sur mesure Jaymar. Dans tous les cas, l'entreprise sise à Terrebonne compte bien garnir son carnet de clients de designers ontariens cet automne. Pour ce faire, elle mise sur une audacieuse solution : organiser son propre salon de démonstration dans sa salle d'exposition de 8 000 pieds carrés fraîchement rénovée.

Si ce plan B devait aller de l'avant, Jaymar invitera même Meubles BDM+, de Louiseville, à se joindre à l'événement. «Meubles BDM+ fabrique du mobilier de cuisine, de salle à manger et de chambre à coucher, alors que nous sommes plus dans les meubles de salon et de cinéma maison. Ce n'est pas un compétiteur direct ; nos produits peuvent meubler la même maison sans problème», explique Mikael Picard, vice-président aux ventes et au marketing chez Jaymar.

Aller voir ailleurs

L'enjeu est de taille pour l'entreprise, qui cherche à accroître sa présence en Ontario et au Canada. «Nous réalisons environ les deux tiers de notre chiffre d'affaires au Québec, où nous sommes bien implantés. Pour poursuivre notre croissance, il faut néanmoins nous diversifier et tourner notre regard ailleurs, vers des marchés voisins», fait valoir Mikael Picard.

Sans le coup de pouce financier du créneau d'excellence Design d'ameublement, qui absorbe en partie la facture du projet estimé à 133 000 $, cette offensive n'aurait tout simplement pas lieu. Créé en 2012, le créneau regroupe des entreprises des régions de Lanaudière et de la Mauricie dans les domaines de l'ameublement, dont Jaymar et Meubles BDM+, et de la transformation du bois. La mission de cet organisme à but non lucratif : développer des projets sur mesure qui offrent des solutions adaptées aux problèmes vécus par les entrepreneurs.

Dans la seule région de Lanaudière, il réunit 176 entreprises, lesquelles procurent un gagne-pain à 1 631 personnes. Le chiffre d'affaires global de ces entreprises atteint 271 millions de dollars. «Dans les cinq dernières années, le domaine du meuble lanaudois a connu une croissance de l'ordre de 20 %. Ce bond s'explique par la faiblesse relative du dollar américain, qui a favorisé les exportations, de même que par des consommateurs qui sont au rendez-vous», analyse Marie-Claude Caya, directrice du créneau d'excellence Design d'ameublement.

Cela contraste avec les difficultés vécues par le secteur de l'ameublement au début des années 2000, au moment de l'entrée de la Chine dans l'Organisation mondiale du commerce, et en 2008, lorsque la crise financière s'est traduite par une chute majeure des mises en chantier.

Sauvé par l'achat local

Le Grand Confinement du printemps dernier a d'ailleurs fait craindre le retour de jours sombres pour l'industrie.

Heureusement, la reprise graduelle des activités économiques jugées non essentielles a été bonne pour les fabricants de meubles de la province. «Les consommateurs ont investi en masse dans leur maison, faute de pouvoir dépenser ailleurs. Surtout, ils se sont tournés vers l'achat de produits locaux», se réjouit Marie-Claude Caya.

Chez Jaymar, on va même jusqu'à affirmer que la crise sanitaire est bénéfique pour les affaires. Le fabricant de meubles de Terrebonne profite de la hausse des coûts d'importation occasionnés par la COVID-19. Celle-ci se traduit par une différence de prix moindre entre ses produits et ceux de sa concurrence à l'international. «Le désir de bien se meubler est et a toujours été, estime Mikael Picard. Pandémie ou non, ça ne changera pas.»

 


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Citoyens seniors et connectés

Édition du 09 Septembre 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: LANAUDIÈRE. Saint-Charles-Borromée est la capitale québécoise de la ...

Les chemins de la Haute-Matawinie

Édition du 09 Septembre 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: LANAUDIÈRE. La première étape en vue du parachèvement d'un lien ...

À la une

Trois conseils pour augmenter les chances de se faire chasser

11:46 | Kévin Deniau

Voici comment faire pour augmenter la probabilité de voir son cellulaire sonner, avec l’un d’entre eux au bout du fil.

Conjoints de fait, connaissez-vous la convention de vie commune?

EXPERT INVITÉ. Ce document décrit les modalités patrimoniales s'appliquant durant votre union et lors d'une rupture.

Bourse: les ventes du Vendredi fou dopent Wall Street

Mis à jour il y a 58 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Elle s'oriente vers de forts gains hebdomadaires et mensuels .