Économie: les mentalités changent vis-à-vis des Premières Nations

Publié le 11/02/2021 à 14:36

Économie: les mentalités changent vis-à-vis des Premières Nations

Publié le 11/02/2021 à 14:36

Par La Presse Canadienne

(Photo: Ryan Remiorz pour La Presse canadienne)

Les mentalités évoluent face aux Premières Nations ; les esprits s’ouvrent de plus en plus, estime la femme d’affaires Mélanie Paul, présidente d’Inukshuk Synergie.

À l’occasion d’une table ronde sur le développement économique et les Premières Nations, jeudi, Mme Paul a livré un message d’espoir. L’entrepreneure rapporte même un « engouement » pour en apprendre plus sur les Premières Nations. Par exemple, elle a relaté avoir été approchée pour siéger à des conseils d’administration.

(Re)lisez le permier blogue de Mélanie Paul sur Les Affaires juste ici.

Dans le cadre de la table ronde, Mme Paul, qui est aussi coprésidente de l’entreprise Akua Nature, a évoqué la possibilité de créer une sorte de guichet unique, auquel les gens qui veulent créer des partenariats avec des membres des Premières Nations pourraient s’adresser.

L’idée de tenir une sorte de sommet économique a également été soulevée par les participants, afin de permettre aux membres des différentes communautés de se côtoyer régulièrement.

Le chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, a lui aussi remarqué un changement dans les mentalités. 

 

Sur le même sujet

S’entourer pour bien performer

Édition du 10 Novembre 2021 | Isabelle Delorme

PHILANTHROPIE. Certaines aides existent pour aider les organismes de bienfaisance dans leur virage numérique.

Le Canada met fin aux nouveaux financements des hydrocarbures

Mis à jour le 10/11/2021 | La Presse Canadienne

En plus du Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni et 21 autres pays ont signé l'accord lors de la COP26.

À la une

Les prix des propriétés résidentielles montréalaises ont grimpé de 21% en novembre

Il y a 4 minutes | La Presse Canadienne

La faible offre de propriétés et la demande particulièrement forte ont exercé une pression à la hausse sur les prix.

Québec annonce des assouplissements à compter du 23 décembre

13:42 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

La santé publique recommande des assouplissements dans les rassemblements privés.

Sondage sur la vaccination obligatoire: une majorité, mais pas un consensus

Près des deux tiers des Canadiens seraient pour la vaccination obligatoire, 34% voient cette mesure d'un mauvais oeil.