Une diplomate à l’ère du numérique

Publié le 05/11/2015 à 08:00

Une diplomate à l’ère du numérique

Publié le 05/11/2015 à 08:00

Josette D. Normandeau, Ideacom International.

FINALISTE - Depuis 15 ans, Josette D. Normandeau est à la tête d’Ideacom International, une maison de production télévisuelle et numérique fondée il y a plus de 40 ans. Pourtant, Mme Normandeau se considère elle-même comme une start-up : « J’aime me voir comme telle, toujours en remise en question et ayant le goût du risque ».

Cliquez ici pour consulter le dossier Femmes d'affaires : défi croissance

Pour celle qui a débuté comme journaliste radio, innover est une seconde nature. « Je n’aime pas refaire les choses, j’aime quand c’est nouveau », indique-t-elle. Cet appétit pour l’inédit lui a permis de s’intéresser au numérique et de développer des projets transmédias, dont la série documentaire Apocalypse, la 1ère Guerre mondiale.

Un projet international où la gestion d’équipes venant de différents endroits, dont le Québec, le Canada et la France, a représenté un gros défi. « Culturellement, on peut avoir des façons différentes de raconter des histoires, explique-t-elle. Il a fallu de la diplomatie pour faire cheminer tous les collaborateurs vers un seul but : produire la meilleure œuvre. » La série a remporté quatre prix Gémeaux qui se sont ajoutés à plus de 80 prix qu’Idéacom a remportés au cours de son histoire. La recette du succès, selon Mme Normandeau ? « Travailler nuit et jour, sept jours sur sept, s’entourer de bonnes équipes et ne pas avoir peur de se tromper. » Elle fait partie des finalistes dans la catégorie Entrepreneure active à l’international.

Le plus grand risque qu’elle ait jamais pris

Développer en 1995, pour PC et pour Mac, un site Internet bilingue sur la globalisation des marchés internationaux, comprenant 20 000 pages de contenu, alors que la conception de sites Internet en était à ses balbutiements.

Ce qu’elle aimerait réaliser en affaires

Travailler sur d’autres projets transmédias. « Maintenant, j’ai le luxe de faire des projets qui m’intéressent avec des personnes qui m’intéressent. Je sais ce que je veux, et je m’amuse. »

Cliquez ici pour consulter le dossier Femmes d'affaires : défi croissance

À la une

Le 25 juin sera plus populaire que la Saint-Jean!

EXPERT. Les modifications à l'imposition du gain en capital entreront en vigueur... le lendemain de la Saint-Jean.

À surveiller: Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard

Il y a 8 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes

Les nouvelles du marché du mercredi 29 mai

Mis à jour à 09:21 | Refinitiv

PwC devient le premier client d’OpenAI.