Les beaux problèmes de Roxane Caciuc

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Novembre 2017

Les beaux problèmes de Roxane Caciuc

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Novembre 2017

Roxane Caciuc, cofondatrice et présidente, Roxy & Rich

C’est en voyage que Roxane Caciuc et son conjoint, Richard Dufour, évoquent l’idée de se lancer en affaires. Un rêve qui s’est transformé en réalité en 2011. Depuis, Roxy & Rich commercialise toute une gamme de colorants alimentaires au Canada, aux États-Unis et même en Europe. Des produits uniques sur le marché comme le FONDUST, un colorant en poudre pour fondant qui n’en altère pas la texture et qui est en lice pour un prix au Cake master award du Royaume-Uni de novembre.

Finaliste - Entrepreneure active à l’international, PRIX CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC

Quel a été le plus grand défi de votre carrière ?

Au départ, je voulais créer mon entreprise pour concilier travail et vie de famille. Mais j’ai vite réalisé que c’était plus difficile que je ne le croyais. Surtout dans un contexte de croissance à l’international! Comme mon conjoint et moi sommes tous deux impliqués, cela complique aussi les choses. Je ne peux pas simplement lui laisser nos enfants pour participer à une convention de pâtisserie à l’étranger. Il faut donc freiner notre croissance, faute de temps et de ressources pour grandir.

Et la réalisation pour laquelle vous êtes la plus fière ?

Je suis fière de voir le chemin parcouru depuis la fondation de notre entreprise. Au début, on voulait vendre des chocolats et on a réalisé qu’il y avait un marché pour du beurre de cacao coloré. Quand on a présenté le produit à un distributeur, on a reçu une commande l’après-midi même ! Depuis, nous avons développé toute une série de produits n'ayant pas ou peu de concurrence. Et notre entreprise a le vent dans les voiles, puisque notre chiffre d’affaires double chaque année.

Lisez les biographies des finalistes et des lauréates du Prix femmes d'affaires

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.