Sylvie Demers: accéder au sommet

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

Sylvie Demers: accéder au sommet

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

«Aujourd’hui, je regarde le chemin parcouru, et bien sûr je suis fière du statut atteint», dit Sylvie Demers.

Dès la fin de ses études à HEC Montréal, Sylvie Demers est entrée au sein du Groupe Banque TD comme directrice de comptes à la banque commerciale. 

Trente-trois plus tard, non seulement elle n’a jamais quitté l’entreprise, mais elle en est devenue la numéro une au Québec en 2015. 

Une fonction qu’elle assume en plus d’être première vice-présidente du réseau de succursales de TD Canada Trust.

« Déceler le talent des gens, développer leurs compétences et les faire rayonner, c’est ce qui me passionne dans mon rôle », dit-elle.

Depuis l’an dernier, elle est également présidente du Comité du Québec de l’Association des banquiers canadiens (ABC).

Bonnes aptitudes

Son ascension vers les plus hautes sphères de la finance, elle la doit à son intérêt marqué pour les chiffres, mais aussi à ses aptitudes relationnelles.

« Plusieurs des personnes que j’ai côtoyées sont devenues de bons amis avec le temps », se réjouit-elle. 

Pas une imposteure

Alors que de nombreuses femmes poursuivent leur carrière tenaillées par le syndrome de l’imposteur, Sylvie Demers n’a jamais laissé le doute la freiner dans son évolution professionnelle.

« La plupart du temps, je n'étais pas la plus experte dans les domaines où j’ai occupé des postes, assure-t-elle. Mais je me suis entourée de personnes aux connaissances techniques plus poussées que moi. »

 « Aujourd’hui, je regarde le chemin parcouru, et bien sûr je suis fière du statut atteint, mais surtout de la manière dont j’y suis arrivée, c’est-à-dire par le travail, l’importance accordée à l’éthique, à la transparence et au respect des autres ».

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FEMMES D'AFFAIRES DU QUÉBEC 2018»

 

À la une

Les chefs de parti donnent un dernier coup à la veille du scrutin

Mis à jour à 18:20 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition énergétique

Édition du 21 Septembre 2022 | François Normand

La question de Patrick Decostre, président et chef de la direction de Boralex.