Marie-Claude Beauchamp : quand le succès fait boule de neige

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

Marie-Claude Beauchamp : quand le succès fait boule de neige

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

« Dans ma famille, on disait qu’on était capable de vendre de la glace à des Inuits », dit Marie-Claude Beauchamp en riant. [Photo: Sophie Lachapelle]

Danseuse, comédienne et chanteuse dans son enfance, Marie-Claude Beauchamp, présidente de la société ayant produit La guerre des tuques 3D, était vouée à suivre une carrière artistique. Ce serait oublier que les Beauchamp ont la vente dans le sang.

« Dans ma famille, on disait qu’on était capable de vendre de la glace à des Inuits », dit-elle en riant. Alors, c’est vers la distribution de programmes audiovisuels pour le jeune public qu’elle se tourne une fois ses études en cinéma terminées.

Après quelques années, le besoin de retourner vers la création se fait sentir et Marie-Claude Beauchamp devient productrice.

Elle travaille sur des émissions de marionnettes, puis découvre l’animation jusqu’à prendre la vice-présidence du studio d’animation CinéGroupe jusqu’en 2004.

« Il n’y avait pas d’autres entreprises de l’envergure de Cinégroupe dans mon secteur. Or, être vice-présidente me permettait de toucher au contenu, aux ventes, au marketing, à la finance... »

Quelques mois plus tard, elle retrouve le plaisir de la multidisciplinarité en créant la société de production Carpediem.

La guerre des tuques 3D constitue la réalisation la plus marquante de la productrice. Le film d’animation, sorti en 2015, est vendu dans 120 pays, dont la Chine où il a attiré plus d’un million de spectateurs.

Marie-Claude Beauchamp déploie toute une marque autour du film afin que la jeune génération s’approprie les aventures de Luc et de ses amis.

Série télé, livres, albums de musique, jeux, objets dérivés, exposition au musée Grévin... L’univers de la comédie est décliné sous plusieurs formats, ce qui amène la productrice à créer quatre autres entreprises en lien avec Carpediem.

Le deuxième volet, intitulé La course des tuques, prendra l’affiche début décembre au Québec, puis dans 60 pays.

 

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FEMMES D'AFFAIRES DU QUÉBEC 2018»

 

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

L'IA tue impitoyablement nos jobs. Voici comment!

18/02/2020 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Non, l'intelligence artificielle n'est pas synonyme de progrès, mais de dévastation pour l'emploi.

L'industrie pétrolière pourrait créer une crise financière, selon un rapport gouvernemental

14/02/2020 | François Normand

Un rapport-choc d'une agence gouvernementale finlandaise fait jaser de plus en plus dans le secteur de l'énergie.

À la une

À surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

08:55 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: le temps de miser sur les grandes banques canadiennes?

BALADO. Les plongeons boursiers des derniers jours rendent les titres bancaires très intéressants, selon Steve Bélisle.

Bourse: Wall Street poursuit sa décroissance

Mis à jour il y a 4 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street s'oriente vers sa pire semaine depuis 2008.