Josée Dufour: entreprendre sans sacrifier son rôle de maman

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

Josée Dufour: entreprendre sans sacrifier son rôle de maman

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

«J’avais des difficultés à entrer dans le moule quand j’étais employée, car je voulais toujours faire différemment et mieux», raconte Josée Dufour.

Chez Axiomatech, la famille est au cœur de l’entreprise spécialisée en maintenance des bâtiments industriels et commerciaux. 

Ce sont les quatre enfants des cofondateurs, Josée Dufour et son conjoint, qui ont en partie motivé la création d’Axiomatech en 2007. 

D’ailleurs, leur fille dispose même d’un bureau dans les locaux de l’entreprise pour y faire ses devoirs. 

La passion d’abord 

Si Josée Dufour a arrêté sa carrière dans le domaine pharmaceutique, où elle était chargée de projet en recherche clinique, c’est aussi pour se lancer dans un projet qui la passionnait. 

« Et puis, j’avais des difficultés à entrer dans le moule quand j’étais employée, car je voulais toujours faire différemment et mieux », raconte cette perfectionniste, qui s’occupe aujourd’hui de la gestion, du développement des affaires, des ventes, du marketing et de la gouvernance de l’entreprise. 

Le volet technique est assuré par son partenaire de vie et d’affaires, Dany Ducasse, auparavant ingénieur en maintenance. 

Répondre aux besoins de la famille 

Axiomatech lui également permis de gagner en flexibilité afin de mieux répondre, avec son conjoint, aux besoins de leurs enfants, dont les deux plus jeunes sont atteints du trouble du spectre autistique. 

La souplesse qu’ils se donnent pour accompagner leurs petits chez l’orthopédagogue en pleine journée, ils l’accordent aussi à leurs 12 employés, qui peuvent adapter leur manière de travailler selon leurs contraintes familiales. 

« Cela engendre moins de stress pour nous, les enfants et les employés », se réjouit Josée Dufour. 

Approche gagnante 

Cette approche se révèle gagnante puisque Axiomatech a vu sa croissance tripler au cours des dernières années. Une réussite est également le fruit d’un modèle d’affaires atypique. 

L’entreprise combine une petite équipe interne à un réseau pancanadien de partenaires pour offrir ses services à l’échelle du pays.

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FEMMES D'AFFAIRES DU QUÉBEC 2018»

 

À suivre dans cette section


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

L'IA tue impitoyablement nos jobs. Voici comment!

18/02/2020 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Non, l'intelligence artificielle n'est pas synonyme de progrès, mais de dévastation pour l'emploi.

L'industrie pétrolière pourrait créer une crise financière, selon un rapport gouvernemental

14/02/2020 | François Normand

Un rapport-choc d'une agence gouvernementale finlandaise fait jaser de plus en plus dans le secteur de l'énergie.

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.