Rencontrer les actionnaires fait désormais partie des responsabilités des administrateurs - Patrick O'Callaghan, pdg, Patrick O'Callaghan et associés

Publié le 02/04/2011 à 00:00, mis à jour le 15/04/2011 à 10:33

Rencontrer les actionnaires fait désormais partie des responsabilités des administrateurs - Patrick O'Callaghan, pdg, Patrick O'Callaghan et associés

Publié le 02/04/2011 à 00:00, mis à jour le 15/04/2011 à 10:33

Par Diane Bérard

Nous entrons dans la saison des assemblées annuelles. Alors qu'on réclame de plus en plus de transparence de la part des entreprises, leurs administrateurs doivent-ils tous être présents lors de l'assemblée ?

Tous, sans exception. Ultimement, ce sont eux qui portent la responsabilité des résultats de l'entreprise sur leurs épaules. Leur présence à l'assemblée annuelle témoigne de leur engagement envers celle-ci et ses actionnaires. Et leur présence est requise surtout du fait qu'ils sont responsables de leurs décisions. Les attentes à l'égard des administrateurs n'ont jamais été aussi élevées.

Doivent-ils prendre la parole ?

Non, ce serait la cacophonie. Seul le pdg et le président du conseil doivent s'adresser aux actionnaires durant l'assemblée. Par contre, les présidents de chacun des comités doivent être prêts à échanger avec les actionnaires après l'assemblée ainsi que lors des rencontres avec ceux-ci en cours d'année. Jusqu'à présent, l'interaction avec les actionnaires ne faisait pas partie de leurs responsabilités. On exige désormais un niveau supplémentaire d'engagement de la part des comités du conseil. Ce qui signifie que les administrateurs doivent maîtriser parfaitement tous les enjeux de l'entreprise de même que sa stratégie afin de communiquer le message adéquat à l'externe. De plus, il est essentiel que les membres des comités sachent quoi dire et ne pas dire aux actionnaires. Un plan de communication formel s'impose, et c'est la responsabilité partagée de la direction et des administrateurs de l'établir. La direction doit informer le conseil, et ce dernier doit veiller à posséder toute l'information nécessaire pour livrer des messages cohérents.

Les nouvelles attentes vis-à-vis des administrateurs risquent-elles d'abaisser le nombres de candidats intéressés ?

Le rôle de l'administrateur reste prisé, mais le nombre de conseils auxquels il collabore a beaucoup diminué. Rare sont ceux qui cumulent plus de deux ou trois conseils. Et, lorsque vous êtes pdg, votre participation se limite souvent à un seul conseil.

CV

Nom : Patrick O'Callaghan

Fonction : Consultant spécialisé dans l'efficacité des conseils et le recrutement d'administrateurs

Entreprise : Patrick O'Callaghan et associés

Depuis 18 ans, Patrick O'Callaghan publie le rapport sur la gouvernance et la rémunération des administrateurs au Canada, en collaboration avec Korn/Ferry.

Un rapport spécial sur l'évaluation individuelle des administrateurs s'ajoute cette année.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La nouvelle présidente du CA de Tesla est dévoilée

Robyn Denholm était déjà une membre indépendante du conseil d'administration de Tesla

Un président du CA indépendant pour Facebook?

17/10/2018 | AFP

Quatre trésoreries d'États se joignent à Trillium Asset management et demandent de séparer ce poste et celui de DG.

OPINION Trois conseils pour intégrer les TI aux CA
Édition du 13 Octobre 2018 | Anne-Marie Luca
Conseil cherche administrateur numérique
Édition du 13 Octobre 2018 | Anne-Marie Luca
Quelques trucs pour diversifier son CA
Édition du 13 Octobre 2018 | Anne-Marie Luca

À la une

Ottawa donne le feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain

Le premier ministre Justin Trudeau donne un autre feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain.

Gare aux faux «influenceurs»

BLOGUE INVITÉ. Un peu comme pour le dopage dans le cyclisme, certains savaient, mais peu ont agi.

Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

La start-up Hardbacon lance une campagne de financement participatif pouvant lui rapporter un montant maximal de 1,5M$.