Parité sur les CA : les entreprises subventionnées doivent s'y mettre

Publié le 16/12/2010 à 06:00, mis à jour le 16/12/2010 à 11:20

Parité sur les CA : les entreprises subventionnées doivent s'y mettre

Publié le 16/12/2010 à 06:00, mis à jour le 16/12/2010 à 11:20

Par Stéphane Rolland

Photo :istock

Le gouvernement du Québec imposera-t-il la parité des genres dans les conseils d’administration des entreprises auxquelles il verse des subventions ou accorde des contrats? C’est du moins ce que souhaite le Conseil du statut de la femme (CSF) qui publie l’avis La gouvernance des entreprises du Québec : où sont les femmes?

Les administratrices demeurent une espèce rare au Québec. Elles n’occupent que 15,8% des sièges des conseils d’administration des 100 plus importants employeurs privés du Québec.

PLUS : Les résultats de l’étude.

Pour corriger ce déficit féminin, le CSF recommande à Québec de réclamer des entreprises qui obtiennent des contrats ou des subventions du gouvernement qu’elles présentent un plan afin d’obtenir la parité homme femme dans leur conseil d’administration.

«Il y a un mythe qui veut que les entreprises aient trop de réglementations, affirme Christiane Pelchat, présidente du CSF, en entrevue avec lesaffaires.com. Nous, ce que nous disons, c’est que les entreprises qui obtiennent de l’argent du gouvernement ont aussi des responsabilités sociales. Si elles bénéficient de l’argent que nous payons avec nos impôts et nos taxes, nous sommes en droit de leur demander un effort. »

L’oreille du premier ministre

Pour les profanes de la scène féministe, le CSF est loin d’être un organisme ignoré dont les membres seraient condamnés aux manifestations sans réponse. Mme Pelchat est une libérale bien en vue et elle a accès aux membres du gouvernement.

L’avis a d’ailleurs été produit à la demande du premier ministre Jean Charest. Rappelons que son gouvernement a modifié la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État pour que leur conseil d’administration soit paritaire.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Québec donne le feu vert à un soutien financier au Cirque

Mis à jour à 14:55 | La Presse Canadienne

Ce soutien financier pourrait atteindre jusqu’à 200 millions $ US.

La production des fabricants canadiens diminue, faute de demande

Au Québec, 59 % des répondants ont dit que la production a chuté sous le niveau normal.

Je miserai toujours sur le papier de toilette!

BLOGUE INVITÉ. Nos besoins primaires de base sont tout ce dont nous avons besoin en temps de crise!