Les administrateurs auront les médias sociaux à l'oeil

Publié le 08/01/2011 à 00:00, mis à jour le 07/01/2011 à 13:36

Les administrateurs auront les médias sociaux à l'oeil

Publié le 08/01/2011 à 00:00, mis à jour le 07/01/2011 à 13:36

Il n'y a pas que WikiLeaks qui sème l'inquiétude parmi les dirigeants du monde entier. Les médias sociaux sont également une source d'inquiétude pour les administrateurs d'entreprises. Pourquoi ? " Le risque n'a jamais été aussi grand que des employés divulguent à grande échelle des informations confidentielles sur leur employeur, explique Christian Faribault, avocat chez Border Ladner Gervais. La divulgation à quelques personnes d'informations pouvant influer sur le cours d'un titre peut constituer de la divulgation sélective, ce qui est une violation à la législation sur les valeurs mobilières ", rappelle le juriste. C'est pourquoi, selon lui, les conseils d'administration tenteront, en 2011, de mieux contrôler l'utilisation des médias sociaux par les employés des entreprises qu'ils gouvernent. Ils chercheront à établir des règles internes strictes.

À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bâtisseur d'une PME, si vous ne voulez pas partir, lisez cela

Il y a 13 minutes | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Donner les rênes de l’entreprise familiale à la relève ne se fait pas en claquant des doigts.

Consigne: reprise des contenants le 8 juin sauf sur l'île de Montréal

La reprise de ces contenants sur l’île de Montréal prendra quant à elle effet le 22 juin.

À surveiller: Banque Royale, Québecor et Gildan

Que faire avec les titres de Banque Royale, Québecor et Gildan