L'Australie serre la vis

Publié le 10/12/2011 à 00:00

L'Australie serre la vis

Publié le 10/12/2011 à 00:00

Par Marie-Claude Morin

Depuis 2005 déjà, le vote consultatif sur la rémunération des dirigeants est obligatoire en Australie. En juin dernier, les autorités australiennes ont décidé d’aller plus loin. D’abord, avec un test des « deux prises ». Si le programme de rémunération de la direction est rejeté par 25 % ou plus des voies, l’entreprise doit expliquer dans la circulaire de la direction suivante les correctifs apportés par le conseil d’administration à la suite de ce vote ou justifier pourquoi aucun correctif n’a été apporté, le cas échéant. L’année suivante, si 25 % ou plus des suffrages s’opposent encore au programme de rémunération, les actionnaires peuvent exiger une nouvelle élection des administrateurs. Par ailleurs, les membres de la haute direction et leurs proches ne pourront plus participer au vote consultatif sur la rémunération.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Québec donne le feu vert à un soutien financier au Cirque

Mis à jour à 14:55 | La Presse Canadienne

Ce soutien financier pourrait atteindre jusqu’à 200 millions $ US.

La production des fabricants canadiens diminue, faute de demande

Au Québec, 59 % des répondants ont dit que la production a chuté sous le niveau normal.

Je miserai toujours sur le papier de toilette!

BLOGUE INVITÉ. Nos besoins primaires de base sont tout ce dont nous avons besoin en temps de crise!