Développement ZoneVerte en pleine croissance à Terrebonne

Publié le 11/05/2013 à 00:00, mis à jour le 09/05/2013 à 11:30

Développement ZoneVerte en pleine croissance à Terrebonne

Publié le 11/05/2013 à 00:00, mis à jour le 09/05/2013 à 11:30

En deux ans et demi d'existence, Développement ZoneVerte a traité 75 projets. L'entreprise de Terrebonne offre des services de gestion et de conception de projets immobiliers à connotation environnementale.


L'ancien technicien en arpentage, Simon Dontigny, est là pour enlever l'épine du pied des entrepreneurs et des promoteurs de projets immobiliers. Devant un achat ou un projet d'achat de terrain, Développement ZoneVerte fait le point sur les normes environnementales et les règlements municipaux, étudie le potentiel et conçoit un projet afin de rentabiliser le site.


«J'occupe un créneau qui manquait aux promoteurs, car il est devenu aujourd'hui beaucoup plus complexe de mettre sur pied un projet immobilier en raison de la préoccupation à l'égard de la protection de l'environnement et des normes», dit Simon Dontigny.


Si l'entreprise ne compte que deux dessinatrices en plus du propriétaire et de son associée, elle fait appel à de nombreux consultants (biologistes, ingénieurs) pour chacun des projets, lesquels peuvent varier en taille et en complexité. Développement ZoneVerte travaille actuellement sur un projet de 25 millions de pieds carrés. «Mais parfois, ce sont les petits projets qui sont les plus longs, car ils peuvent être les plus compliqués», constate le fondateur.


Conciliation travail-famille


Pour mener Développement ZoneVerte sur les fonts baptismaux, Simon Dontigny a suivi l'atelier de formation sur le démarrage d'entreprise du CLD des Moulins et a élaboré son plan d'affaires avec son conseiller, «qui nous suit encore aujourd'hui», se réjouit l'entrepreneur. Actuellement, la petite entreprise «a dépassé les cibles de rentabilité qu'on s'était fixées. Notre chiffre d'affaires a doublé entre la première et la deuxième année», indique Simon Dontigny, qui a même volontairement «freiné» le mouvement pour «garder le contrôle» et bien suivre ses projets.


Gérer une jeune entreprise en croissance est déjà tout un défi. Simon Dontigny le fait avec trois enfants à la maison. S'il vient de demander un mentor au CLD des Moulins, c'est autant pour parler stratégie d'entreprise que de conciliation travail-famille. «C'est difficile de concilier les deux, dit-il. J'essaie de donner le meilleur de moi-même aux deux mondes. Je suis sur le point de rencontrer mon mentor. Je veux lui demander comment se passent les premières années d'une entreprise avec les enjeux financiers. Je veux m'assurer de ne pas être à côté de la plaque et de continuer à être apprécié par mes employés.»


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: construit-on trop de tours à bureaux au centre-ville de Montréal?

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, les 300 plus importantes PME du Québec.

Le goût d'entreprendre a triplé depuis 10 ans

06/11/2018 | François Normand

L'entrepreneuriat a fait des progrès depuis 2009. Il y a toutefois des enjeux par rapport aux hommes et aux immigrants.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

16/11/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.