L'international, ça se cultive !

Publié le 01/09/2012 à 00:00, mis à jour le 21/09/2012 à 13:13

L'international, ça se cultive !

Publié le 01/09/2012 à 00:00, mis à jour le 21/09/2012 à 13:13

Demain, l'Afrique

À l'âge de 24 ans seulement, Maxim Fortin réalise des rêves de mobilité internationale généralement réservés à des ingénieurs beaucoup plus expérimentés. Cet été, il se trouvait à Haïti afin de collaborer à l'inventaire des infrastructures d'eau potable visant à donner priorité aux efforts de reconstruction de ce pays dévasté.

Dès l'automne, il devrait être en Afrique en vue de collaborer à un projet d'amélioration en approvisionnement d'eau potable. « Je savais, depuis mon adolescence, que je voulais aider des gens qui vivent dans des pays ayant de grands besoins. C'est pourquoi j'ai choisi le génie des eaux à l'Université Laval », explique-t-il.

Pendant ses études, Maxim Fortin a été bénévole pour Ingénieurs sans frontières Canada.

Il a notamment participé à des campagnes de financement et à des activités de sensibilisation, et a même été président, pendant deux ans, de sa section. Cette implication, Maxim Fortin la qualifie de « décisive ».

« Sans cette expérience, je n'aurais jamais été embauché. Et je n'aurais pas été à Haïti avec d'autres ingénieurs ! » dit celui qui a été embauché dès l'obtention de son diplôme, en 2011, par Cowater International, une firme de consultants en développement international établie à Ottawa.

À suivre dans cette section


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

L'avis d'un patron
Mis à jour le 21/09/2012

Trois nouvelles formations
Mis à jour le 21/09/2012

L'homme au coeur de l'avion de demain
Mis à jour le 21/09/2012

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.