Financière Sun Life encourage ses employés à faire carrière

Publié le 30/05/2013 à 15:29, mis à jour le 04/06/2013 à 16:15

Financière Sun Life encourage ses employés à faire carrière

Publié le 30/05/2013 à 15:29, mis à jour le 04/06/2013 à 16:15

Par Julie Roy

Pour la Financière Sun Life, la rétention est un facteur clé de l'efficacité. L’entreprise spécialisée en services financiers et en assurance vie et santé considère qu’un employé qui connaît l'entreprise et son secteur d'activité permet de gagner du temps et de l’énergie en plus d’offrir un service exemplaire aux clients.

Le taux de roulement du personnel de l’entreprise, tous postes confondus, est de 8.5 %,  mais il est beaucoup plus élevé pour les emplois au centre d’appel. « C’est un lieu où la concurrence est très forte et où on retrouve beaucoup d’étudiants. À Montréal, par exemple, nous sommes loin d’être les seuls. Il y a les institutions financières et les grandes entreprises de télécommunications », signale Marie-France Lafleur, vice-présidente adjointe et partenaire ressources humaines.

Dans ce contexte, la possibilité de progresser au sein de l’entreprise est un argument important pour fidéliser le personnel. «  Nos employés peuvent aspirer aux postes de formateur et de gestionnaire. Ils peuvent changer de service et évoluer vers le marketing, la comptabilité ou la gestion des ressources humaines. On peut démarrer au service à la clientèle et devenir conseiller aux communications, par exemple », souligne Mme Lafleur.

L’entreprise offre également aux professionnels provenant d’autres domaines de poursuivre une deuxième carrière chez elle : infirmière, ergothérapeute, dentiste, pharmacien, etc. « Ils peuvent œuvrer par exemple comme analyste de réclamation. Le monde médical est complexe et nous avons besoin de leur expertise », assure Mme Lafleur.

Pour ouvrir des horizons à ses employés, l’entreprise a organisé l’automne dernier une foire d’emplois à l’interne. L’évènement a été un succès, si bien qu’un autre est prévu en octobre prochain. « Près de 60 postes étaient ouverts à l’interne et de nombreux employés ont sollicité des rencontres et pris des informations pour aller à un autre poste.»

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.