Plateforme électorale du PLC: système de garderies, santé et logement

Publié le 01/09/2021 à 11:13

Plateforme électorale du PLC: système de garderies, santé et logement

Publié le 01/09/2021 à 11:13

Par La Presse Canadienne

Les libéraux souhaitent déposer un projet de loi qui obligerait les plateformes numériques tirant des revenus des sites de nouvelles à payer pour le contenu des médias. (Photo: La Presse Canadienne)

TORONTO — Les libéraux misent gros sur leur plan national de garderies, leurs investissements en santé avec conditions et leurs plans portant sur logement et l’accès à la propriété pour assurer la croissance économique du pays. Les nouveaux revenus consistent à taxer les grandes banques et les plus riches. 

Tels sont les principaux éléments de la plateforme électorale du Parti libéral du Canada, dévoilée à la mi-campagne. Elle contient de nombreuses promesses qui ont déjà été présentées par le chef libéral Justin Trudeau dans les derniers jours. 

Les libéraux estiment que leurs investissements dans les infrastructures sociales permettront une croissance économique durable. On compte donc 30 milliards $ pour le système de garderies, déjà prévus dans le dernier budget, et quelque 25 milliards $ sur cinq ans annoncés en santé pendant la campagne électorale. 

Le Québec a déjà signé une entente de quelque 6 milliards $, sans condition, avec le gouvernement fédéral dans le fonds consacré aux garderies. Le premier ministre François Legault s’oppose cependant à ce que l’argent en santé soit assorti de conditions comme c’est le cas actuellement. 

Le plan libéral pour le logement et l’accès à la propriété, présenté la semaine dernière, est estimé à près de 15 milliards $ sur cinq ans selon la plateforme. On espère ainsi améliorer l’accès à la propriété avec des incitatifs fiscaux et aider les municipalités à accélérer la construction d’habitations pour lutter contre la crise du logement. 

 

Réintroduire des projets de loi

Les libéraux promettent de déposer de nouveau, dans les 100 premiers jours d’un nouveau mandat, de nombreux projets de loi qui sont morts au feuilleton avec le déclenchement de la campagne électorale. 

Parmi eux, on compte le projet de loi pour réformer la Loi sur la radiodiffusion, qui avait été vertement critiqué par les conservateurs, et le projet de loi sur le contenu haineux en ligne. Un gouvernement libéral réélu promet également de faire adopter, à l’intérieur de 100 jours, le projet de loi sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles. 

De plus, les libéraux souhaitent déposer, dans les 100 premiers jours de leur mandat, un projet de loi qui obligerait les plateformes numériques tirant des revenus des sites de nouvelles à payer pour le contenu des médias, à l’instar de la législation australienne qui s’est attirée les foudres de Facebook. 

 

Quelques surprises

Les libéraux promettent d’établir des règlements, en vertu de la Loi canadienne sur la santé, pour s’assurer de l’accessibilité de l’avortement partout au pays. Ils prévoient sévir contre les provinces qui ne respecteraient pas cette norme, avec des pénalités automatiques appliquées aux transferts en santé. 

Toujours dans le thème de la santé des femmes, les libéraux s’engagent à fournir des tampons et des serviettes hygiéniques gratuitement dans les milieux de travail sous réglementation fédérale. 

La plateforme libérale fait mention de la crise en Afghanistan, en promettant de faire venir 40 000 Afghans au pays, plutôt que les 20 000 précédemment annoncés.

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.