Médias sociaux: conservateurs et libéraux se lancent des flèches

Publié le 19/08/2021 à 09:09

Médias sociaux: conservateurs et libéraux se lancent des flèches

Publié le 19/08/2021 à 09:09

Par La Presse Canadienne

Les libéraux et conservateurs publient des vidéos attaquant l'adversaire sur les réseaux sociaux. (Photo: 123RF)

Le ton reste acrimonieux au sein de la campagne conservatrice, alors qu’une nouvelle publicité anglophone diffusée mercredi compare les autres partis à un boxeur frappant sur les Canadiens.

«L’alliance entre les libéraux, le NPD et les verts vous accule au coin du ring. Des dépenses incontrôlées, des prix immobiliers qui grimpent, un prix de la vie plus élevé : vous devez contre-attaquer avant qu’ils ne vous frappent encore, et encore, et encore», énonce la narration, sur un bruit de fond angoissant, alors qu’un boxeur frappe la caméra à répétition.

Une seconde vidéo, cette fois-ci en français, met en scène le chef Erin O’Toole, qui rappelle le scandale lié à l’organisme de bienfaisance UNIS, images sombres de Justin Trudeau à l’appui.

Les libéraux ont renchéri avec leur propre vidéo, sur Facebook, disant que les conservateurs «déchireront» leur plan de garderies à 10 $. Ils ont aussi rappelé sur Twitter que leurs principaux adversaires «s’opposent à la vaccination obligatoire».

Ces nouvelles publications ne sont que les dernières ripostes d’une série de publicités négatives opposant conservateurs et libéraux. Ces derniers ont en effet monté mardi une parodie d’annonce des conservateurs, les accusant de «compromettre la sécurité des Canadiens en annulant la vaccination obligatoire». Vendredi, les conservateurs avaient comparé Justin Trudeau à un personnage d’enfant gâtée du film «Willy Wonka au pays enchanté».

Le Bloc québécois, de son côté, a critiqué la gestion des frontières de M. Trudeau pour avoir laissé la COVID-19 entrer «sans aucune mesure pour l’empêcher».

 

#accessible

Pendant ce temps, Jagmeet Singh fait de son mieux pour charmer les électeurs en se présentant comme un candidat accessible et proche du peuple. Sur Twitter, des GIF le montrant en train de faire du pain avec son épouse sont accompagnés de «blagues de papa» («On a du pain sur la planche !»), alors que le couple attend son premier enfant. Sur Instagram et TikTok, le chef du NPD invite le public à lui texter des recommandations de restaurants dans les villes qu’il visitera au courant de sa campagne.

Il n’est pas le seul à expérimenter avec des réseaux sociaux plus ludiques ― et fréquentés par un auditoire plus jeune ― durant cette campagne. Le député néo-démocrate Matthew Green et la libérale Ginette Petitpas Taylor ont tous deux investi TikTok pour y partager des vidéos les montrant en train de poser des pancartes (Green) ou partageant des images de chiots (Petitpas Taylor) sur fond de musique entraînante.

Le chef conservateur Erin O’Toole s’est de son côté prêté à une séance de questions et réponses en direct sur Facebook, alors qu’il visitait la ville de Québec. «On va agir pour le Québec, son histoire, son patrimoine extraordinaire. Je suis fier de notre pays qui a été fondé ici, au Québec, en français, et on doit protéger ça», a-t-il dit, ajoutant qu’il «va toujours défendre les champs de compétence des provinces».

Cette séance de questions s’ajoute aux assemblées virtuelles que M. O’Toole fait régulièrement avec différentes provinces, dans un effort pour communiquer directement avec l’électorat, sans passer par les médias.

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

Il y a 42 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Russie: la Banque centrale veut bannir les cryptomonnaies dans le pays

Il y a 3 minutes | AFP

L'institution a publié un rapport jeudi proposant l'interdiction du «minage», concourant à la création des cryptoactifs.