Les villes demandent du financement en transport en commun

Publié le 02/09/2021 à 14:02

Les villes demandent du financement en transport en commun

Publié le 02/09/2021 à 14:02

Par La Presse Canadienne

Le maire de Halifax, Mike Savage, note par exemple que la Ville perdait entre 2 et 4 millions $ par mois au pire de la pandémie. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Les maires des villes canadiennes demandent aux partis fédéraux d’injecter plus d’argent dans les systèmes de transport en commun, pour lutter contre la baisse des revenus causée par la pandémie.

L’achalandage a chuté dramatiquement l’année dernière, lorsque les autorités de la santé publique ont ordonné à tous les travailleurs non essentiels de rester à la maison. Ces mesures sanitaires ont privé les coffres des municipalités de l’argent nécessaire pour faire fonctionner et entretenir les autobus, les métros et les tramways.

Le maire de Halifax, Mike Savage, note par exemple que la Ville perdait entre 2 et 4 millions $ par mois au pire de la pandémie.

La Fédération canadienne des municipalités demande aux partis fédéraux de s’engager à fournir un financement pluriannuel aux villes, pour combler de façon prévisible ces déficits opérationnels. 

Le maire Savage estime que ces déficits, s’ils ne sont pas comblés, pourraient devenir des gouffres financiers pour les municipalités, ce qui les empêcherait ensuite d’étendre et de moderniser les options de transport en commun.

Il s’agit de l’une des nombreuses demandes formulées jeudi par la Fédération canadienne des municipalités dans une liste qui comprend également des propositions pour le logement, l’itinérance et l’environnement.

Sur le même sujet

Mise à jour économique: une pluie de bonnes nouvelles

BLOGUE INVITÉ. «Le gouvernement ne fait que distribuer aux contribuable les fruits de sa bonne gestion de la pandémie.»

QS demande à la VG d'approfondir son enquête sur les prêts accordés par Fitzgibbon

L’opposition à Québec n’a pas hésité jeudi à parler de «favoritisme» de la part du ministre de l'Économie.

À la une

Crise des approvisionnements: une solution 3D pour les PME manufacturières

Une entreprise veut aider les PME manufacturières à s'approvisionner en petits lots de pièces grâce à l'impression 3D.

Quand changer sans cesse de façon de travailler fait flipper...

MAUDITE JOB! «100% bureau. Puis 100% télétravail. Puis travail hybride. Au secours, mon équipe a le tournis!»

Le Congrès américain se démène pour éviter une paralysie de l’État fédéral

12:42 | AFP

Les parlementaires américains n’ont plus qu’un jour et demi pour s’entendre sur une nouvelle loi de finances.