«Ça se passe bien, il y a un niveau de confiance significatif», dit Blanchet

Publié le 20/09/2021 à 15:38

«Ça se passe bien, il y a un niveau de confiance significatif», dit Blanchet

Publié le 20/09/2021 à 15:38

Par La Presse Canadienne

Le rassemblement de la soirée électorale du Bloc se tiendra à Montréal. (Photo: La Presse Canadienne)

«Je pense que ça se passe bien, il y a un niveau de confiance significatif», a lancé le chef bloquiste Yves-François Blanchet lundi au jour du scrutin fédéral, à propos du dénouement de sa campagne et de la participation électorale de ses partisans.

Même s’il n’est pas censé faire campagne au jour du vote, il a décoché une dernière flèche visant Justin Trudeau et est allé encourager ses militants en visitant pas moins de sept circonscriptions.

Les chefs et candidats ne peuvent solliciter les électeurs en faveur de leur parti le jour du scrutin, mais le chef bloquiste se rend dans certaines circonscriptions où la lutte pourrait être serrée afin d’inciter les électeurs à voter.

C’est à Châteauguay-Lacolle, une circonscription que le Bloc espère enlever aux libéraux, que M. Blanchet a laissé entendre aux militants qu’il avait un «niveau de confiance significatif».

«Le critère n’est pas de faire campagne et de convaincre du monde qu’on est plus beau et plus fin que d’autres, mais de faire sortir le vote», a-t-il justifié en mêlée de presse lundi matin à Drummondville.

«Chaque vote qu’un bloquiste ne met pas dans la boîte (de scrutin) est dépassé par le vote de quelqu’un qui n’est pas bloquiste, et je ne pense pas qu’on peut se permettre ça», a-t-il lancé à des militants dans Longueuil-Charles-LeMoyne en après-midi.

M. Blanchet a même profité de ce jour de scrutin, habituellement une trêve, pour attaquer une dernière fois Justin Trudeau en lui reprochant d’avoir déclenché des élections en pleine pandémie.

«Permettez-moi d’utiliser cette journée pour compenser pour le cynisme et l’ironie du choix du premier ministre de nous avoir envoyés en élections.»

M. Blanchet allait ainsi visiter Drummond, Saint-Hyacinthe-Bagot, Longueuil-Charles-LeMoyne, Châteauguay-Lacolle, Hochelaga, Rosemont-La Petite-Patrie et Laurier-Sainte-Marie.

Le chef va soutenir ses candidats et militants, qui sont appelés à «faire sortir le vote», c’est-à-dire inciter les électeurs favorables au Bloc à aller voter.

M. Blanchet a souvent émis des inquiétudes concernant un éventuel faible taux de participation.

Des électeurs pourraient en effet craindre de se rendre dans des bureaux de scrutin achalandés en raison des risques que pose le coronavirus. Ou encore, des électeurs pourraient faire demi-tour devant de longues files d’attente dans les bureaux de vote.

M. Blanchet avait déjà voté pendant la période de scrutin anticipé, mais il a accompagné sa conjointe qui a voté à Shawinigan, lundi matin.

Le rassemblement de la soirée électorale du Bloc se tiendra à Montréal.

 

Raviver la ferveur

Le chef bloquiste a sporadiquement abordé le credo souverainiste du Bloc durant la campagne devant les militants.

Une campagne et des résultats encourageants du Bloc contribuent-ils à raviver le projet d’indépendance?

«Ça va se faire, et ça va se faire au rythme des Québécois», a-t-il déclaré.

«Le décollage va passer par l’Assemblée nationale et dans tous les cas d’espèce, on embarquera rapidement sur la patinoire.»

 

Sur le même sujet

Élections Canada publie ses données sur la dernière élection fédérale

Ce sont 17 209 000 Canadiens qui ont exercé leur droit de vote lors de la 44e élection fédérale.

Résultat électoral: les Canadiens ne sont ni ravis ni en colère

Seulement 10% des répondants au sondage Léger se sont dits satisfaits et 12% se disent en colère du résultat électoral.

À la une

Votre espace de travail, panacée de la rétention?

Il y a 50 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Voici trois trucs pour mieux utiliser vos pieds carrés.

Neuf conseils d’experts pour développer son entreprise

08/10/2021 | Kévin Deniau

SE LANCER EN AFFAIRES. Les Affaires a demandé à des spécialistes de la création d’entreprise leurs meilleurs conseils...

Se lancer en affaires du bon pied

08/10/2021 | Kévin Deniau

SE LANCER EN AFFAIRES. On ne se lance plus en affaires en 2021 comme en 2011, constatent les spécialistes du domaine.