Les obstacles surmontables de l'efficacité en PME


Édition du 20 Septembre 2023

Les obstacles surmontables de l'efficacité en PME


Édition du 20 Septembre 2023

Certaines PME sont dépassées par les nuances entre la sobriété énergétique, l’électrification, ou encore l’efficacité énergétique, et par les solutions idéales proposées par les experts dans la sphère publique. (Photo: 123RF)

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES ENTREPRISES EN ACTION. Les projets d’efficacité sont souvent sensés, ne serait-ce que d’un point de vue purement financier, et pourtant, bon nombre d’entreprises se privent encore souvent d’en réaliser. Les raisons sont multiples, notent les consultants interrogés par  Les Affaires, mais des solutions existent. Tour d’horizon.

Le premier facteur qui ralentit la mise en œuvre de projets de gestion énergétique dans les PME est peut-être simplement un manque de sensibilisation, remarque Jean-Philippe Morin, président fondateur de JPM Consultant, une firme de conseil en efficacité énergétique. Surtout dans les petites entreprises.

« Ça bouge un peu plus dans les grosses compagnies, qui sont poussées à respecter des cibles ESG, mais chez la plus petite clientèle privée, il y a peu de sensibilisation, c’est la première chose qu’on observe, dit-il. À mon avis, c’est le gros enjeu. »

Qu’il s’agisse de soutien pour faire un diagnostic ou mener à bien un projet, des subventions sont disponibles et les organismes de soutien sont prêts. Mais trop souvent, cette aide reste inutilisée.

C’est que les entreprises paient de l’énergie comme elles paient des taxes, estime le président, soit, en percevant la facture comme un mal nécessaire et sans trop réfléchir à des manières de la réduire. 

Ceci dit, quand des experts leur proposent des solutions payantes et les aident à obtenir des subventions, peu de PME refusent de passer à l’action. « Personne n’est contre la vertu, reconnaît Jean-Philippe Morin. Quand on offre à une firme de remplacer un équipement en fin de vie par un modèle plus performant qui sera payé en deux ans grâce à des aides financières, personne ne refuse. Les entreprises sont réceptives. » 

Obtenir la bonne information et réaliser les bonnes analyses représentent parfois des défis de taille du fait de la nature technique et complexe de ce genre de projets.

 

Le rôle des entrepreneurs

Les entrepreneurs en construction sont la clé de voûte de ce problème, suggère Jean-Philippe Morin. Ce sont souvent eux qui sont le mieux placés pour influencer les entreprises à réaliser de meilleurs projets sur le plan de l’énergie.

Les PME qui doivent réaliser des travaux, comme le remplacement d’un système de chauffage, n’ont pas le réflexe d’appeler un consultant en efficacité énergétique, observe le président. Elles font plutôt appel à un entrepreneur. « On collabore donc avec certains entrepreneurs qui, quand ils reçoivent un coup de fil d’une entreprise, nous approchent pour que l’on analyse sa situation en vue de proposer une solution plus efficace que le remplacement d’une machine par une machine similaire. »

Pour toucher les entreprises, il faut donc d’abord toucher les entrepreneurs.

 

L’importance de planifier

Le manque de planification est un autre facteur qui freine les projets d’efficacité.

Trop souvent, les PME décideront de changer leurs machines à la dernière minute, après les avoir étirés jusqu’au moment où elles ont presque rendu leur dernier souffle. Conséquence : la seule solution réaliste consiste à changer l’équipement en question par un autre modèle similaire — et aussi inefficace.

Si une entreprise doit changer une chaudière rapidement, par exemple, elle échappera probablement une subvention parce qu’elle n’aura pas eu le temps de faire l’étude préalable requise pour l’obtenir, illustre Jean-Philippe Morin. 

« Par-dessus ça, les machines moins performantes sont plus faciles à trouver sur le marché et ont des délais de livraison plus courts que les modèles spécialisés et performants », dit-il. Par ailleurs, les projets d’efficacité, parfois complexes, représentent souvent un défi opérationnel de taille : dans un contexte industriel, par exemple, une usine ne peut arrêter de fonctionner durant les travaux. La nécessité de bien planifier devient donc encore plus marquée. 

 

Confusion

Geneviève Gauthier note elle aussi un certain nombre de défis associés à la mise en œuvre de projets d’efficacité. Directrice nationale chez Econoler, une firme de services-conseils en matière d’efficacité énergétique, elle mentionne par exemple les enjeux qui touchent pratiquement tous les projets de construction, tous secteurs confondus, tels que la hausse des coûts en construction et la pénurie de main-d’œuvre.

Elle remarque aussi une grande confusion chez plusieurs PME. « Les entreprises sont parfois immobilisées parce qu’elles sont submergées d’information, dit Geneviève Gauthier. Certes, il y a quelquefois de l’attentisme, et c’est préoccupant. Mais il y a aussi une vraie confusion qui fait que les entreprises ne savent pas quoi faire. » 

Plusieurs sont au courant que des subventions existent, mais peinent à déterminer d’elles-mêmes lesquelles répondent le mieux à leurs besoins. Ou encore, elles sont dépassées par les nuances entre la sobriété énergétique, l’électrification, ou encore l’efficacité énergétique, et par les solutions idéales proposées par les experts dans la sphère publique, qui sont parfois très différentes les unes des autres.

Un problème pour lequel l’écosystème devra deviser des solutions. Car selon Geneviève Gauthier, l’appétit est au rendez-vous quand les PME réalisent que l’efficacité énergétique peut leur permettre d’économiser.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

PME et entrepreneuriat — Tous les mardis, mercredis et jeudis

Découvrez les innovations développées par les jeunes pousses et les PME d’ici, ainsi que les récits inspirants d’entrepreneurs de notre journaliste Emmanuel Martinez.

Sur le même sujet

Agence PhDesign: les locaux physiques, «un coût non nécessaire dans bien des secteurs»

24/10/2023 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Avant, je n’aurai jamais créé d’agence, de peur de m’endetter avec des locaux.»

Nami Fixations: miser sur les forces des autres pour grandir

Édition du 11 Octobre 2023 | Emmanuel Martinez

Pourquoi faire quelque chose lorsque d’autres peuvent le faire bien mieux? Voilà un peu le modèle de l'entreprise.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.