Éolien: Hydro-Québec a reçu des soumissions totalisant 3000 MW

Publié le 18/09/2023 à 11:57

Éolien: Hydro-Québec a reçu des soumissions totalisant 3000 MW

Publié le 18/09/2023 à 11:57

Par François Normand

Les producteurs d’énergie renouvelable retenus par Hydro-Québec devront commencer à livrer leur énergie au plus tard le 1er décembre 2027, le 1er décembre 2028 ou le 1er décembre 2029. (Photo: courtoisie)

Au terme de son appel d’offres de 1500 mégawatts (MW) d’énergie éolienne lancé le 31 mars, Hydro-Québec a finalement reçu 16 soumissions totalisant 3034 MW, soit le double de la quantité requise.

«Au cours des prochains mois, Hydro-Québec évaluera les soumissions puis communiquera le résultat de l’appel d’offres. Une fois signés, les contrats devront être approuvés par la Régie de l’énergie, et les promoteurs auront la responsabilité d’obtenir les autorisations et permis requis», écrit la société d’État dans un communiqué publié ce lundi.

Les producteurs d’énergie renouvelable retenus par Hydro-Québec devront commencer à livrer leur énergie au plus tard le 1er décembre 2027, le 1er décembre 2028 ou le 1er décembre 2029.

Dans son communiqué, la société d’État souligne que les zones qu’elle a déterminées dont le potentiel d’intégration n’aura pas été comblé par les soumissions retenues «pourront faire l’objet d’éventuelles démarches d’approvisionnement en électricité».

À ce jour, 49 parcs éoliens et près de 4 000 MW d’énergie éolienne ont été mis en service au Québec.

Selon l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER), ils ont généré des investissements évalués à 10 milliards de dollars canadiens dans l’économie québécoise.

Dans les 10 prochaines années, la demande québécoise d’électricité augmentera de 25 térawattheures, selon le Plan d’approvisionnement 2023-2032 d’Hydro-Québec.

 

Éolien: HQ a reçu des soumissions totalisant 3 000 MW 

Au terme de son appel d’offres de 1500 mégawatts (MW) d’énergie éolienne lancé le 31 mars, Hydro-Québec a finalement reçu 16 soumissions totalisant 3 034 MW, soit le double de la quantité requise.

« Au cours des prochains mois, Hydro-Québec évaluera les soumissions puis communiquera le résultat de l’appel d’offres. Une fois signés, les contrats devront être approuvés par la Régie de l’énergie, et les promoteurs auront la responsabilité d’obtenir les autorisations et permis requis », écrit la société d’État dans un communiqué publié ce lundi.

Les producteurs d’énergie renouvelable retenus par Hydro-Québec devront commencer à livrer leur énergie au plus tard le 1er décembre 2027, le 1er décembre 2028 ou le 1er décembre 2029.

Dans son communiqué, la société d’État souligne que les zones qu’elle a déterminées dont le potentiel d’intégration n'aura pas été comblé par les soumissions retenues « pourront faire l’objet d'éventuelles démarches d'approvisionnement en électricité ».

À ce jour, 49 parcs éoliens et près de 4 000 MW d'énergie éolienne ont été mis en service au Québec.

Selon l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER), ils ont généré des investissements évalués à 10 milliards de dollars canadiens dans l'économie québécoise.

Dans les 10 prochaines années, la demande québécoise d’électricité augmentera de 25 térawattheures, selon le Plan d'approvisionnement 2023-2032 d’Hydro-Québec.

 

 

 

À la une

L'éloge de la lenteur

EXPERT INVITÉ. Même si on prend des vacances, nos sociétés n’arrêtent pas de travailler pour nous.

Saputo: rien n'est encore gagné

11:22 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Le titre de Saputo a bondi au-dessus de 30$ pour la 1re fois depuis d’un an.

Course à la direction du PLQ: Charles Milliard réfléchit, et se mouille sur le 3e lien

Mis à jour il y a 10 minutes | Dominique Talbot

Selon un sondage Léger, Milliard obtient pour le moment 1% des intentions de vote chez les militants libéraux.