Les plus belles propriétés à vendre de la planète

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Septembre 2015

Les plus belles propriétés à vendre de la planète

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Septembre 2015

Par Matthieu Charest

En page 1: Brésil, Espagne, Saint-Vincent et Antigua

Tel-Aviv, Israël

Croissance des prix de + 10,3 %*
Distance de Montréal : 8 772 km

Surnommée «la bulle» par les Israéliens, la métropole juive est une oasis pour les progressistes, dans une région très conservatrice. Une ville vibrante, créative, une sorte de «Montréal sur la plage». Son pouvoir d'attraction est immense, surtout auprès de la diaspora juive. Par ailleurs, le gouvernement multiplie les efforts pour attirer les Juifs du monde entier, qui peuvent y émigrer sans grande difficulté.

«Le marché immobilier de Tel-Aviv a vraiment explosé depuis cinq ans, remarque Saguy Elbaz, courtier pour Sotheby's à Montréal, qui effectue quatre ou cinq références par année pour des Montréalais désireux d'y investir. Beaucoup d'étrangers, surtout des Français, s'y sont installés et ont fait augmenter les prix. Au point où une personne "régulière" ne peut plus acheter là-bas, mais la plupart des propriétés sont offertes à la location.

«Ça coûte plus cher qu'à Toronto, note le courtier. Plusieurs résidences valent de 20 M$ à 30 M$. J'ai vu des penthouses entre 15 M$ et 20 M$ également, comme le projet King David.»

Une terre promise pour les investisseurs qui sont capables d'y mettre le prix, alors que louer aux touristes, par la suite, s'avère très simple. Un marché propice aux opérations de vente-achat (flips) également, où une résidence est transformée de fond en comble pour être revendue. «Ma soeur a acheté en périphérie de Jérusalem à 500 000 $ et elle a investi 250 000 $ dans la rénovation de sa résidence. Maintenant, elle reçoit des offres d'achat non sollicitées de 1,2 ou 1,3 M$. Pour investir, je suggère vraiment d'aller un peu à l'extérieur du centre de Tel-Aviv. À 10 ou 15 minutes, il y a de superbes occasions, notamment dans le haut de gamme.»

Les Bahamas

Croissance des prix de + 2,0 %*
Distance de Montréal : 2 304 km

À partir de Montréal : un vol direct par semaine vers San Salvador (Air Canada), un vol par semaine vers Freeport (Sunwing) et Nassau (Air Canada) pendant l'hiver

Avec plus de 700 îles, le pays archipel offre un large éventail de propriétés pour tous les budgets, du voyageur en sac à dos aux ultra-riches.

Situé à proximité de la côte sud-est de la Floride - le vol prend au plus 30 minutes depuis Miami -, le pays fourmille d'Américains. Pour une escapade de quelques jours, de quelques semaines ou pour une retraite dorée, il y a là une île pour tout le monde, et des résidences beaucoup plus abordables que dans les nations insulaires voisines.

«Vous pouvez trouver une maison de ville de trois chambres à coucher pour 900 000 $ US, estime Edward de Mallet Morgan, de Knight Frank.

C'est une destination qui offre plusieurs choix d'activités, comme des parcours de golf, des parcs aquatiques, des casinos, etc. En prime, c'est l'un des endroits où le fardeau fiscal est le plus bas du monde [il n'y a pas d'impôt sur le revenu].»

Quant au marché immobilier, il affiche une croissance soutenue, affirme Edward de Mallet Morgan. «Les nouveaux développements très haut de gamme, comme l'Albany, se vendent très bien auprès de la clientèle aisée internationale. L'offre est importante, mais il y a toujours beaucoup de demande.»

Les îles Caïmans

Croissance des prix de + 2,5 % *
Distance de Montréal : 3 000 km

Les trois îles de l'ouest des Caraïbes, qui forment les îles Caïmans, se distinguent de nos autres destinations en ce sens qu'il ne s'agit pas d'un État indépendant, mais bien d'un des territoires britanniques d'outre-mer (British Overseas Territories). Toutefois, à l'instar des autres lieux présentés, cette destination mondiale affiche l'une des meilleures croissances des investissements en immobilier haut de gamme.

Si les infrastructures touristiques sont développées, que les restaurants sont variés et de qualité, c'est plutôt pour la faune, la pêche et la plongée sous-marine que l'endroit est réputé. La plongée peut se pratiquer dans plus de 200 sites d'intérêt, disséminés sur le territoire. Pour ceux qui préfèrent la terre ferme, le sentier Mastic Trail donne la possibilité de s'engouffrer sans trop de danger dans la forêt tropicale, alors que les Cayman Turtle Farm et Butterfly Farm permettent d'observer des espèces de papillons et de tortues de mer en voie d'extinction.

Selon Charles Kim, directeur des communications, Amérique du Nord, pour la firme immobilière Engel & Völkers, «le marché de l'immobilier y est en plein essor depuis quelques années, étant donné l'intérêt des investisseurs intéressés par l'acquisition d'une propriété. Là-bas, non seulement les maisons sont recherchées, mais les copropriétés sont également très prisées».

Le Cap, Afrique du Sud

Croissance des prix de + 13,2 %*
Distance de Montréal : 12 748 km

Sorte de San Francisco africain, Le Cap est bordé par l'océan, des vignobles de plus en plus réputés, la montagne de la Table, qui domine la cité, et en prime des plages en quantité. C'est la rencontre de l'Europe et de l'Afrique dans l'hémisphère Sud. Notre hiver correspond à leur été, de sorte que nos mois les plus rudes sont là-bas les plus cléments.

Voici de quoi faire rêver le Québécois enneigé, surtout qu'avec la faiblesse du rand (monnaie nationale, dont le symbole est ZAR), les propriétés de luxe y sont beaucoup plus abordables qu'ailleurs.

«L'immobilier haut de gamme, négocié en rand, représente une véritable aubaine pour les investisseurs étrangers. Relativement à la qualité et à la beauté, les prix sont à peu près imbattables ailleurs, soutient Mike Greef, pdg de Greef Properties, affiliée à Christie's International Real Estate. Une propriété de prestige se vend à partir de 10 M ZAR [environ 1 M$]. Je crois qu'au cours des prochains mois, avec notre été qui s'en vient, il y aura de plus en plus d'intérêt dans le monde pour nos propriétés de luxe.»

D'autant que les propriétés de plus de 1 M$ «se vendent assez difficilement, puisque notre économie tourne au ralenti, explique Susan Turner, directrice de Knight Frank South Africa. Ça devient très attrayant pour les étrangers. Je dirais qu'avec 20 M ZAR [2 M$], les acheteurs peuvent trouver d'excellentes occasions, avec des vues spectaculaires et un bon dispositif de sécurité. Les secteurs de Franschhoek, de Constantia et du bord de mer sont particulièrement prisés».

En page 1: Brésil, Espagne, Saint-Vincent et Antigua

À la une

Bourse: Toronto retraite de plus de 250 points

Mis à jour le 06/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine en baisse, le spectre de la récession plane.

À surveiller : Dollarama, Goodfood et Boyd Group

Que faire avec les titres de Dollarama, Goodfood et Boyd Group?

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 06/12/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.