Le Fonds de solidarité FTQ veut consacrer 12 G$ au développement durable

Publié le 01/06/2022 à 15:47

Le Fonds de solidarité FTQ veut consacrer 12 G$ au développement durable

Publié le 01/06/2022 à 15:47

Par La Presse Canadienne

La stratégie devra cependant aller au-delà de la simple analyse des émissions de carbone. (Photo: La Presse Canadienne)

Le Fonds de solidarité (FTQ), qui gère un actif net de 18,3 milliards $, veut que la part de son portefeuille liée au développement durable atteigne les 12 milliards de dollars (G$) d’ici cinq ans.

La présidente et cheffe de la direction du fonds de travailleurs, Janie Béïque, a dévoilé cet objectif dans le cadre d’une allocution organisée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, mercredi.

«Quand on a dit qu’on allait à 12 G$, ils [les employés du Fonds] ont eu un petit vertige. On lève un G$ par année. Ça veut dire qu’on va prendre des dollars qui sont placés et qu’on va réfléchir comment faire en sorte de contribuer encore plus au développement durable.»

La manière dont le Fonds de solidarité s’y prendra pour atteindre cette cible n’a pas encore été déterminée, a précisé Janie Béïque, lors d’un point de presse en marge de son allocution. Elle a toutefois insisté pour dire qu’il s’agissait d’un objectif «ambitieux» pour l’organisation.

«Le chemin pour s’y rendre n’est pas déterminé, mais dans cinq ans, on va se revoir ici avec tout ce qu’on a fait pour faire bouger l’aiguille. Je veux vraiment qu’il y ait quelque chose derrière ça.»

La stratégie devra cependant aller au-delà de la simple analyse des émissions de carbone. «Demain matin, je pourrais vendre toutes mes actions de Transat et dire que j’ai réduit l’empreinte carbone du fonds, donne-t-elle en contre-exemple. L’approche du fonds, c’est [plutôt] de dire que tu as un modèle d’affaires, comment on peut t’aider à le faire évoluer? C’est vraiment ça, c’est le nombre d’entreprises dont on va permettre de faire évoluer le modèle d’affaires.»

 

Sur le même sujet

La facture de l’enneigement écoresponsable

Édition du 23 Novembre 2022 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU SKI. Jusqu’à quel point ces investissements majeurs sont-ils écoresponsables?

Vers une alimentation plus durable

Édition du 23 Novembre 2022 | Jean-François Venne

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE. Des transformateurs s'adaptent aux nouvelles attentes des consommateurs.

À la une

Énergir songe à produire elle-même du gaz renouvelable

Le cas échéant, Énergir s’allierait à un partenaire dans le monde municipal ou agricole pour cette nouvelle activité.

À surveiller: Cogeco Communication, Minière Osisko et WSP

Il y a 57 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Cogeco Communications, Minière Osisko et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

La Banque du Canada hausse son taux directeur de 50 points de base

Il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

La décision de mercredi marquait la septième augmentation consécutive depuis le mois de mars.