François Côté a endossé la cause des aînés

Publié le 05/02/2011 à 00:00, mis à jour le 01/11/2013 à 10:28

François Côté a endossé la cause des aînés

Publié le 05/02/2011 à 00:00, mis à jour le 01/11/2013 à 10:28

Par Carole Le Hirez

"Un après-midi ordinaire dans un centre d'hébergement et de soins de longue durée. Des personnes âgées, certaines en fauteuil roulant, d'autres sur des lits, écoutent des chanteurs de l'Opéra de Montréal venus interpréter des extraits de leur répertoire. Pour plusieurs d'entre elles, qui ne peuvent plus se déplacer, ce rendez-vous musical est un rayon de soleil inespéré.


Le travail effectué par la Société pour les arts en milieux de santé (SAMS) va droit au coeur de François Côté. Lorsque l'ancien député Daniel Turp, mélomane passionné, est venu lui présenter son projet au printemps 2009, il dit avoir éprouvé un coup de coeur immédiat. "" Amener des artistes professionnels à sortir des personnes âgées de leur solitude, il n'y a pas de plus beau cadeau. En outre, c'était une cause orpheline. La détresse des aînés, ce n'est pas un sujet très glamour "", déclare celui qui préside aussi Telus Solutions en santé."


 


Un après-midi ordinaire dans un centre d'hébergement et de soins de longue durée. Des personnes âgées, certaines en fauteuil roulant, d'autres sur des lits, écoutent des chanteurs de l'Opéra de Montréal venus interpréter des extraits de leur répertoire. Pour plusieurs d'entre elles, qui ne peuvent plus se déplacer, ce rendez-vous musical est un rayon de soleil inespéré.


Le travail effectué par la Société pour les arts en milieux de santé (SAMS) va droit au coeur de François Côté. Lorsque l'ancien député Daniel Turp, mélomane passionné, est venu lui présenter son projet au printemps 2009, il dit avoir éprouvé un coup de coeur immédiat. " Amener des artistes professionnels à sortir des personnes âgées de leur solitude, il n'y a pas de plus beau cadeau. En outre, c'était une cause orpheline. La détresse des aînés, ce n'est pas un sujet très glamour ", déclare celui qui préside aussi Telus Solutions en santé.


PLUS: L'ENTREVUE VIDÉO





 


Le premier concert a eu lieu en octobre de la même année. Depuis, à raison d'une activité par mois dans une quarantaine de centres, à Montréal et depuis peu à Québec, ce sont plus de 400 concerts qui ont été donnés. La première année, Telus a versé 90 000 $, soit la moitié du budget de l'organisme.


" Sans le soutien de Telus, il aurait été impossible de commencer à donner des concerts dès la première année, sans attendre les subventions. M. Côté nous ouvre des portes pour aller chercher d'autres partenaires afin d'étendre notre action ", dit Annie Saumier, directrice générale et artistique de l'organisme.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.