Fonds inusités: la divine ascension du dividende

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Octobre 2016

Fonds inusités: la divine ascension du dividende

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Octobre 2016

Par Stéphane Rolland

Un fonds qui fuit la Bourse lorsque les politiciens travaillent, un autre qui n'investit que dans les industries du «vice», un troisième qui mise sur les femmes. Certains gestionnaires de portefeuille sortent vraiment des sentiers battus. Voici quelques fonds originaux. À chacun de juger de la pertinence de leur stratégie.

AVE MARIA : LA DIVINE ASCENSION DU DIVIDENDE

Après le vice, la piété. Les gestionnaires de l'Ave Maria Rising Dividend Growth Fund veillent à votre ascension au paradis et à celle de vos dividendes. Ils cherchent des investissements à long terme qui respectent les valeurs catholiques.

Ce fonds commun américain écarte les sociétés liées à l'avortement, à la recherche sur les cellules souches ou à la pornographie. Dans le purgatoire se trouvent les assureurs qui remboursent des dépenses liées à l'avortement et les hôpitaux privés qui le pratiquent. Les hôtels ou les câblodistributeurs qui permettent un accès à la pornographie font également partie des titres damnés.

Outre le volet religieux, la stratégie de Richard Platte et George Schwartz est loin d'être inusitée. Les deux gestionnaires de portefeuille placent leurs billes à long terme. Ils cherchent des entreprises qui ont un avantage concurrentiel, qui sont sous-estimées par le marché et qui génèrent un rendement élevé du capital investi.

Le fonds semble être dans les bonnes grâces du Seigneur. Depuis sa création, en mai 2005, il a généré un rendement annuel composé de 8,76 %, par rapport à 7,87 % pour le S&P 500.

Finalement, peu d'entreprises sont écartées pour des motifs religieux. Seulement 5 % des 3 000 entreprises du Russell 3000 violeraient les principes édictés. Contrairement aux fonds éthiques, les fabricants d'armes, les pétrolières et certains «vices» peuvent se trouver dans le portefeuille. Parmi les 10 pondérations les plus importantes se trouve d’ailleurs le fabricant de boissons alcoolisées Diageo (DEO). Il ne faut pas se montrer plus catholique que le pape, comme on dit !

Cliquez ici pour consulter les autres fonds inusités


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Prévoir la relance du Québec inc. au lendemain de la COVID-19

Un groupe de ministres mené par Eric Girard se penche sur les conséquences économiques de la COVID-19.

La COVID-19 semble déjà avoir un impact sur les habitudes d'achat en ligne

Vingt-huit pour cent des répondants ont affirmé avoir effectué davantage d’achats en ligne depuis le début de la crise.

Guide de survie de l'extraverti en confinement

11:14 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici cinq suggestions pratiques pour nos compagnons extravertis qui n'en peuvent plus de la quarantaine.