Un lien régional clé préservé

Offert par Les Affaires


Édition du 03 Septembre 2016

Un lien régional clé préservé

Offert par Les Affaires


Édition du 03 Septembre 2016

Par Pierre Vallée

[Photo : MTMDET]

Le pont Dubuc, qui enjambe la rivière Saguenay, relie la rive nord et la rive sud de l'arrondissement de Chicoutimi. Il s'agit d'une importante infrastructure routière, puisque 46 000 véhicules l'empruntent chaque jour, ce qui en fait l'une des principales artères de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.


Retour au dossier Des chantiers dans les délais et les budgets


En 2011, des investissements de 30 millions de dollars sur quatre ans avaient été annoncés pour la réfection de ce pont construit au début des années 1970. Toutefois, un de ses piliers avait été endommagé par un incendie pendant des travaux. En 2014, le ministère des Transports (MTQ) avait donc annoncé un nouveau plan d'investissement, de 45 M$ cette fois, pour la réfection de cette infrastructure. Les travaux qui ont débuté en 2015 seront achevés en 2020.


«Ce projet d'investissement vise principalement à assurer la pérennité du pont Dubuc pour plusieurs décennies», précise Véronique Lalancette, porte-parole du MTQ.


Ainsi, la structure du pont d'une longueur de 458 mètres sera renforcée. Les dalles, joints et membranes des voies centrales du pont seront réparés, et les façades extérieures du pont seront reconstruites. On en a aussi profité pour repenser les bretelles d'accès au pont, tant du côté sud que du côté nord de l'infrastructure.


Certaines bretelles seront prolongées afin d'augmenter la distance d'accélération avant d'accéder au pont. Une nouvelle bretelle sera construite du côté sud. «Les travaux sur les bretelles visent, d'une part, à augmenter la sécurité des usagers en éliminant les courbes dangereuses qui peuvent provoquer des accidents et, d'autre part, à augmenter la fluidité de la circulation et la capacité d'accueillir du transport hors norme.»


De plus, comme il s'agit d'un lien routier capital pour la ville et la région, il ne fallait pas trop perturber la circulation. «Pendant la durée des travaux, l'accès et la circulation sur le pont Dubuc seront maintenus de jour. On a aussi choisi de conserver les quatre voies du pont Dubuc», dit la porte-parole.


Retour au dossier Des chantiers dans les délais et les budgets


INFOS


Coût : 45 M$


Donneur d'ordres : Ministère des Transports du Québec


Réalisation : Eurovia Québec Grands Projets (2e phase des travaux)


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Laval axe son développement sur la mobilité active

BLOGUE. Moins de déplacements en auto, plus de piétons, de cyclistes et d’usagers du transport collectif. ...

Le secret d'une bonne gestion d’immeubles publics, documentez vos bâtiments

BLOGUE. Depuis l’effondrement du viaduc de la Concorde à Laval, une solide prise de conscience s’est ...

À la une

Énergies fossiles: prudence avec les «actifs échoués»

22/05/2019 | François Normand

BALADO - La Banque du Canada met en garde les investisseurs dans sa dernière Revue du système financier - 2019.

À quoi tient notre avenir? À la beauté!

22/05/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La preuve par l'exemple avec le designer Daan Roosegaarde, de passage à C2 Montréal...

C2 Montréal: le chef Marcus Samuelsson parle de santé mentale

22/05/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. À 23 ans, il fut le plus jeune chef couronné de 3 étoiles. Il vient d'ouvrir son premier restaurant à Montréal.