Des tomates plus vertes à moindre coût grâce au biogaz

Publié le 15/11/2010 à 12:16

Des tomates plus vertes à moindre coût grâce au biogaz

Publié le 15/11/2010 à 12:16

Produire des tomates toute l’année au Québec représente un vrai défi. « On a besoin de plus d’énergie pour chauffer nos serres en hiver. Or, le gaz naturel coûte très cher. De plus, comme les journées sont courtes en saison hivernale, on a besoin de plus d’éclairage pour produire », souligne Marie Gosselin, présidente directrice générale de l’entreprise Les Serres du Saint-Laurent, de Portneuf, qui produit les tomates Savoura.

La solution, pour la PME, passe par le biogaz. La réflexion entourant un projet pour chauffer les serres au biogaz s’est amorcée en 2003 dans l’entreprise, qui a construit à l’été 2007 une nouvelle serre de cinq hectares à la fine pointe de la technologie à Saint-Étienne-des-Grès, un investissement de 18 millions de dollars.

« Nous sommes des pionniers dans le domaine au Québec. Nous devons défricher le terrain. Il faut être capable de prendre des risques et ne pas baisser les bras devant les difficultés », indique Mme Gosselin.

Le nouveau complexe est chauffé par le biogaz émanant du site d’enfouissement adjacent de la Régie des matières résiduelles de la Mauricie. « C’était la solution pour que l’entreprise continue de progresser au Québec et demeure rentable », assure la présidente.

En optant pour le biogaz, l’entreprise bénéficie de plusieurs avantages. Les dépenses en énergie, qui représentent de 25 à 30 % des coûts totaux de la PME, ont diminué des deux tiers. En outre, la signature d’un contrat ferme sur 40 ans avec la Régie des matières résiduelles pour l’approvisionnement en biogaz lui assure une stabilité.

« Nous n’avons plus à nous soucier de nos coûts énergétiques, ni de la hausse constante du prix du gaz naturel. Nous pouvons nous concentrer sur la production de nos tomates ! », dit Mme Gosselin.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, un temps mort faute de catalyseur

Mis à jour le 17/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine aussi dans le rouge.

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

17/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.