Voici les 10 finalistes du Défi Start-up Les Affaires

Publié le 09/06/2020 à 13:07

Voici les 10 finalistes du Défi Start-up Les Affaires

Publié le 09/06/2020 à 13:07

Par Denis Lalonde

DÉFI START-UP. Pas moins de 137 start-ups ont soumis leur candidature pour faire partie des 10 finalistes de cette cinquième édition du Défi Start-up Les Affaires. Voici, par ordre alphabétique, celles qui ont été sélectionnées pour participer à la finale du 25 juin.

 

Pour vous inscrire et visionner la finale du 25 juin, cliquez ici.

N'hésitez pas à «aimer» la vidéo de votre start-up préférée, afin de l'aider à remporter le Prix coup de cœur du public.

 

AbVenger

AbVenger, une entreprise de biotechnologie installée à Québec, veut améliorer l’efficacité de la recherche scientifique en concevant des molécules biologiques complexes pour faire des tests en laboratoire, à juste prix. La start-up souhaite ainsi faciliter la découverte de traitements ou de vaccins pour soigner des maladies comme l’alzheimer, les cancers ou les désordres génétiques.

 

 

Brainalytics

Pour les travailleurs de la santé, des mines, de l’aviation et bien d’autres qui ont des horaires variables, Brainalytics développe une solution en utilisant l’intelligence artificielle pour aider à réduire les accidents de travail attribuables à la fatigue. L’application mesure l’évolution du taux de fatigue tout au long des journées de travail, grâce à des bracelets connectés.

 

 

Eli Health

La contraception des femmes a évolué au fil des ans, mais ce n’est pas le cas des innovations dans le domaine. Selon la start-up, la moitié des femmes ont des effets secondaires attribuables à la contraception hormonale, comme la pilule anticonceptionnelle. Eli propose une option sans effet secondaire et non invasive. Son appareil mesure le taux hormonal des femmes dans la salive, leur permettant de connaître leurs jours précis de fertilité.

 

 

Eyful

Eyful s’attaque à la dégénérescence maculaire liée à l’âge, qui touche 2,5 millions de personnes aux États-Unis uniquement et qui serait la première cause incurable de basse vision dans le monde. La start-up développe des lunettes personnalisées pour aider les personnes atteintes de cette maladie à retrouver la vue.

 

 

Fillgood

L’utilisation de produits nettoyants requiert des produits chimiques et des millions de bouteilles de plastique qui sont nocifs pour l'environnement, sans oublier l’énergie nécessaire à leur transport. Pour réduire l’empreinte écologique des produits nettoyants, Fillgood a développé des capsules qui se transforment en produits nettoyants conventionnels lorsqu’on les mélange avec de l’eau. La société soutient que ses produits consomment 1000 fois moins d’énergie qu’une quantité équivalente de nettoyant conventionnel.

 

 

Hoola One Technologies

On estime que 97% des plastiques jetés dans les océans aboutissent sur les berges. En conséquence, des plages du monde entier sont inondées de plastiques. Hoola One Technologies œuvre dans le ramassage des microplastiques qui polluent les plages grâce à des équipements qui permettent de les séparer efficacement du sable. L’entreprise teste ses équipements sur les plages d’Hawaï et aspire à nettoyer toutes les berges du monde.

 

 

Livescale

Livescale offre une solution de magasinage en ligne en direct aux détaillants. L’entreprise affirme que ce nouveau canal de vente a connu un essor considérable pendant les semaines de confinement liées à la pandémie de COVID-19. L’entreprise, qui a entre autres réussi à signer une entente avec le groupe L’Oréal, souhaite créer des relations plus «engageantes» entre les entreprises et leur clientèle.

 

 

Solar Ear Mobile

Selon des chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, 600 millions de personnes dans le monde vivent avec des problèmes d’audition. Les appareils auditifs sont performants, mais ce n’est pas le cas des piles, qui coûtent 1$ et durent environ une semaine. L’entreprise a donc conçu une pile rechargeable à l’énergie solaire qui, pour le même prix, peut durer jusqu’à 3 ans.

 

 

Stockholm Syndrome AI

Les jeux vidéo ont toujours besoin de vilains. Stockholm Syndrome AI permet aux studios qui ne possèdent pas d’expertise en intelligence artificielle de développer des jeux vidéo plus facilement en les aidant à créer des personnages à «l’âme synthétique» qui devront interagir avec les joueurs humains. L’entreprise dit avoir travaillé avec plus de 15 studios au cours des deux dernières années pour parfaire sa technologie.

 

 

Un cadeau du ciel

La perte d’un être cher est une étape difficile à surmonter. Au-delà de l’assurance-vie, du testament et des préarrangements funéraires, qu’en est-il de l’aspect humain? Un cadeau du ciel vous propose un «héritage affectif», soit un message enregistré de votre vivant et qui sera transmis aux êtres chers après votre mort, à une date que vous déterminerez.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le Défi Start-up Les Affaires couronne Hoola One Technologies

26/06/2020 | Denis Lalonde

DÉFI START-UP. Hoola One technologies repart du Défi Start-up Les Affaires avec le grand prix du jury.

On trouve toujours de l’argent pour une bonne start-up

22/06/2020 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Les start-ups doivent réapprendre à séduire les bailleurs de fonds essentiels à leur croissance.

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...